"Les professeurs de langues vivantes : la passion des langues au service des élèves" - Note d’information de la D.E.P.P., janvier 2008

mercredi 9 janvier 2008
 Laure PESKINE

Plus de huit professeurs de langues vivantes sur dix sont des femmes. Les enseignants de langues vivantes sont face au même nombre d’élèves en moyenne pendant une heure que les autres professeurs (21,1). Mais les différences sont fortes selon la langue enseignée. Un professeur d’espagnol voit, en moyenne, sur l’ensemble de ses classes 131 élèves, un professeur d’anglais 106 et un professeur d’allemand 93.

Venus à l’enseignement par « passion » de la langue enseignée, ils expriment globalement leur satisfaction professionnelle malgré le comportement démotivé et indiscipliné des élèves et leur niveau scolaire très hétérogène qui les gène plus que les autres dans leur travail. « Transmettre des connaissances » demeure l’objectif premier que les professeurs de langues vivantes assignent à leur mission ainsi que « faire progresser les élèves ». En attente d’un plus grand soutien des parents et de leur chef d’établissement, ils souhaitent aussi des formations pour les aider dans la pratique au quotidien. Un sur deux recommanderait le métier à ses enfants.

Lire la note en ligne

Voir la réaction du Bureau de l’APLV.


MEN