L’évolution de la langue suédoise, sur Eurotopics

mardi 8 avril 2008
 Laure PESKINE

Les Suédois redoutent de se voir imposer de parler anglais

A ce jour, la Suède n’a pas de langue officielle. Le gouvernement veut mettre un terme à cette situation et légiférer pour faire du suédois la principale langue du pays. Le journal salue cette initiative. "Le statut de la langue suédoise n’est plus aussi évident que dans le passé. Dans certains milieux, notamment chez les personnes avec un haut de niveau de formation technique, médicale et scientifique, le suédois a été quasiment remplacé par l’anglais. C’est ce qu’on appelle une perte de domaine. Les défendeurs de la langue redoutent que le suédois subisse, au cours des prochaines années, un recul similaire dans d’autres secteurs du monde du travail et de la politique. (...) En Suède, la maîtrise d’une autre langue doit être considérée comme une chance, et non comme une obligation." Lire la suite sur Eurotopics

L’évolution de la langue suédoise

Johanna Westman réagit au débat sur le projet de loi linguistique en Suède qui permettrait de protéger le suédois face à l’anglais. "Les langues évoluent. C’est un fait qui n’est pas obligatoirement négatif. (...) Le suédois-finlandais [la langue des Finlandais suédophones] est constamment soumis à l’influence finnoise. Pourtant, les Finnois qui parlent suédois reçoivent souvent des compliments en Suède pour leur maîtrise de la langue. Cela s’explique par la conscience linguistique très développée des Finnois. Cela pourrait venir du bilinguisme dans lequel nous évoluons chaque jour." Lire la suite sur Eurotopics


Eurotopics