Les eurodéputés veulent des sous-titres sur les télés publiques de l’UE, dépêche AFP

vendredi 11 avril 2008
 Laure PESKINE

Les eurodéputés ont réclamé mercredi un sous-titrage systématique des émissions diffusées par les télévisions publiques de l’Union Européenne, à destination des malentendants mais aussi pour favoriser l’apprentissage des langues étrangères.

Dans une "déclaration écrite" dont l’adoption a été annoncée jeudi en séance plénière à Bruxelles, le Parlement européen "invite la Commission à présenter une proposition législative contraignant les télévisions publiques au sein de l’UE à sous-titrer tous leurs programmes".

"Le sous-titrage de tous les programmes proposés par les télévisions publiques au sein de l’UE est indispensable pour garantir que l’offre de ces télévisions parvienne efficacement à tous les téléspectateurs, y compris les sourds et malentendants, et ce procédé facilite en outre l’apprentissage de langues étrangères", font valoir les eurodéputés.

La "déclaration écrite" est une procédure parallèle à l’adoption habituelle des textes par vote en séance plénière. Courte prise de position soumise par quelques eurodéputés (5 au maximum), elle est adoptée sans vote et considérée comme une prise de position officielle du Parlement si elle recueille dans les trois mois les signatures de plus de la moitié des 785 eurodéputés.

Les quelques unes qui y parviennent chaque année sont ensuite transmises aux institutions concernées. Ces textes n’ont pas de caractère contraignant.

La dépêche sur le site du journal Le Monde