In memoriam : "Du Burlador de Sevilla à Dom Juan", par Martine Baruch, paru dans le n° 2/2005 des Langues Modernes

mardi 18 novembre 2008

Notre amie Martine Baruch nous a quittés, ce 16 novembre 2008, après avoir lutté courageusement contre le cancer.

Elle était discrète mais toujours présente, efficace, et à l’écoute des autres, sachant faire partager ses passions, et sachant rassembler autour des idées qui lui étaient chères.

C’est pourquoi nous avons voulu lui rendre hommage en publiant sur le site le dernier article qu’elle a écrit pour Les Langues Modernes : elle y avait mis une de ses passions, le théâtre, et une de ses convictions pédagogiques profondes, la nécessité de travailler avec les collègues des autres disciplines.

PDF - 1.7 Mo
Du {Burlador de Sevilla} à {Dom Juan}