De la documentation... au plagiat : une enquête révèle l’importance du "copier-coller" chez les étudiants

79,7 % des étudiants déclarent avoir recours au « copier-coller » selon une enquête sur le plagiat.
samedi 13 octobre 2007
 Christian PUREN

Il existe une confusion entre « citer » et « plagier » selon trois professeurs sur cinq, qui estiment que les citations sont mal identifiées dans les travaux des étudiants. Cependant, effectuées sans contrôles anti-plagiat, les formations méthodologiques seules ne font que faiblement baisser le recours au « copier-coller ».

Ces chiffres montrent une progression par rapport à la précédente enquête de février 2006.

Concernant le passage au numérique : 4 travaux rendus sur 5 existent sous forme numérique, mais 3 travaux sur 5 sont rendus sur papier et les E.N.T. (Environnements Numériques de Travail) sont utilisés de manière privilégiée pour collecter les travaux par seulement 6% des enseignants.

Source : Enquête Compilatio.net

Télécharger l’enquête Compilatio.net menée en partenariat avec l’Université de Lyon

Técharger Baldr, le logiciel anti-plagiat gratuit.

Information fournie par le site d’Educnet


Les choses ne sont pas aussi simples dès qu’on y pense un peu. Les messages sur le forum du site de téléchargement de ce logiciel Baldr permettent de s’en rendre compte immédiatement. En effet, comme il est dit dans la présentation de ce logiciel : "Baldr ne recherche que les similarités à l’intérieur d’un groupe de fichier. Le plagiat via Internet ne sera pas détecté (sauf si il sont plusieurs à prendre la même source)."

D’où la remarque très pertinente d’un intervenant sur le forum :

"Héhé, très pratique ce petit programme, il y a pas mal d’étudiants qui vont vous maudire :) Mais est-ce rendre service aux gens ? Ca risque de créer un écart entre les bons et les moins bons qui ne pourront plus s’inspirer des têtes de classe, sans parler des personnes qui bossent en binôme..."

Les collègues qui voudraient consulter quelques réflexions au sujet de cette question difficile et complexe du plagiat (dont la définition est en France culturellement bien plus "sévère" qu’elle ne l’est dans d’autres pays européens) pourront consulter les actes du "Séminaire du 9 février 2007 : Texte d’orientation, programme, interventions" sur le site http://cediclec.sup.fr, "Connexion en tant qu’invité".

Christian Puren


Educnet