La connaissance de langues étrangères joue un rôle croissant dans la hiérarchisation sociale

jeudi 15 novembre 2007
 Christian PUREN

C’est l’une des thèses défendues dans un ouvrage de la sociologue Anne-Catherine Wagner, "Les Classes sociales dans la mondialisation" (Paris : La Découverte, collection "Repères", 128 p.)

Le thème

"La mondialisation était censée aboutir à la constitution d’une gigantesque classe moyenne planétaire gommant peu à peu les classes sociales d’antan. Et il est vrai qu’émerge une excellence internationale qui se définit par exemple dans le rapprochement et la mise en concurrence des cursus universitaires. La connaissance de langues étrangères, l’habitude de voyager à l’étranger, la capacité à nouer des liens avec des gens de culture différente jouent un rôle croissant dans la hiérarchisation sociale. Mais à l’autre bout du spectre, l’enracinement local reste prégnant. L’ouverture des frontières ne casse pas la hiérarchie sociale. Elle en organise une nouvelle, qui mêle critères nationaux et facteurs mondiaux. Ce livre apporte une fine analyse d’une dimension souvent méconnue de la mondialisation. (...)

La citation

"Les grands vivent dans de grands espaces et les petits sont cantonnés au niveau local. La richesse a toujours été un pouvoir sur l’espace. Mais les élites vivent aussi dans un espace très localisé, un espace privé, familial, et familier, réservé aux membres du groupe. Il s’agit d’un espace local construit à l’échelle mondiale."

Lire l’article signé J.-M.V. sur le site du quotidien économique Les Echos.


lesechos.fr

GIF - 5.8 ko 26, 27 & 28 novembre 2014

JPEG - 13.5 ko

SILC - Spécialiste du Séjour Linguistique depuis 48 ans

JPEG - 5.9 ko

Spécialisé dans l’apprentissage des langues, riche d’un fonds important, ATTICA apporte outils et conseils pédagogiques pour tout âge et tout niveau

JPEG - 40.8 ko

L’éditeur spécialiste de l’enseignement des langues
Découvrez nos ouvrages en allemand, anglais, espagnol et FLE !