Plan de rénovation de l’enseignement des langues

Un plan en faveur d’une meilleure maîtrise des langues étrangères
mercredi 8 mars 2006

Le ministère de l’Éducation nationale a lancé en 2005 un Plan de rénovation de l’enseignement des langues vivantes étrangères qui concerne tous les élèves de l’école élémentaire au lycée. L’objectif de ce plan est d’améliorer le niveau des élèves dans deux langues étrangères dans un contexte d’ouverture européenne et internationale, notamment en renforçant les compétences orales des élèves et en s’appuyant sur le Cadre européen commun de référence pour les langues du Conseil de l’Europe.

De nouveaux programmes

Les nouveaux programmes de langues vivantes étrangères à l’école et au collège ont été mis en conformité avec les orientations du Cadre européen commun de référence pour les langues. Ils privilégient l’apprentissage de l’oral au cours de la scolarité obligatoire et une entrée dans les apprentissages par les contenus culturels. Afin de renforcer l’exposition des élèves à la langue de nombreuses initiatives ont été lancées.
Les objectifs fixés sont les niveaux

A1 à la fin de l’enseignement élémentaire
- L’élève peut communiquer de façon simple si l’interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif.

A2 le pour l’obtention du socle commun
- L’élève peut échanger des informations simples sur des sujets familiers et habituels.

B1 à la fin de la scolarité obligatoire
- L’élève peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage, raconter un événement, une expérience, défendre un projet ou une idée.

B2 à la fin des études secondaires
- L’élève peut comprendre l’essentiel d’un sujet concret ou abstrait dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il peut communiquer avec un degré de spontanéité et d’aisance tel qu’une conversation avec un locuteur natif. Il peut émettre un avis sur un sujet d’actualité et en débattre.

Des certifications en langues vivantes étrangères

A la rentrée 2007, le ministère de l’Éducation nationale offre la possibilité à des élèves germanistes et aux élèves anglicistes et hispanistes scolarisés en section européenne en classe de 2nde ou de 1ère année de lycée professionnel de passer la certification aux niveaux A2 et B1.
La certification est proposée par un organisme internationalement reconnu : le Cambridge ESOL pour l’anglais, l’Institut Cervantès pour l’espagnol, la KMK (Conférence des ministres de l’éducation des Länder) pour l’allemand.

Le pilotage académique

- préservation de la diversité de l’offre linguistique par la mise en place de commissions académiques de langues vivantes qui assurent la cohérence de cette offre,
- renforcement de la formation des enseignants.

De nouveaux modes d’organisation

- constitution de groupes de compétences indépendamment des classes,
- mise en place de rythmes modulables comprenant des périodes intensives d’enseignement sur une courte ou moyenne durée,
- allègement des effectifs de langues en terminale des séries générales, technologiques et professionnelles à encourager.


La lettre flash du 20 octobre 2005

Navigation

Articles de la rubrique