Le développement de la pratique des langues vivantes étrangères, Conseil des ministres du 20 février 2008

jeudi 21 février 2008
 Laure PESKINE

Le Ministre de l’Education nationale a présenté une communication relative au développement de la pratique des langues vivantes étrangères.

La maîtrise des langues vivantes est indispensable pour permettre à la France de relever les défis de la construction européenne et de la mondialisation. C’est pour cette raison que le Président de la République a indiqué, dans sa Lettre aux éducateurs, qu’il souhaitait que chaque élève soit en mesure de parler et de comprendre au moins deux langues étrangères.
Pour y parvenir, un plan de renforcement de la pratique des langues vivantes étrangères à l’école sera mis en oeuvre au cours des quatre prochaines années. Dans le prolongement de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école, ce plan vise à accroître
l’enseignement des langues vivantes depuis le primaire jusqu’au baccalauréat. L’enseignement des langues vivantes étrangères à l’école élémentaire sera généralisé. Il commencera au cours préparatoire d’ici la rentrée 2010.
La généralisation des 6ème dites « bilangues », où deux langues étrangères, dont l’anglais, sont enseignées en plus du français, sera engagée dès la rentrée prochaine.
L’enseignement des deux langues sera fixé à 5 heures hebdomadaires.
Plusieurs mesures seront prises afin de renforcer l’efficacité de l’apprentissage des langues :
- les élèves seront regroupés, pour l’enseignement des langues, en fonction de leur niveau ;
- les activités organisées après 16 heures pourront avoir pour objectif de renforcer la pratique des langues étrangères ;
- les échanges de classes dans le cadre de partenariats internationaux seront multipliés.
Le plan prévoit également un renforcement de la formation des enseignants (formation continue pour les professeurs des écoles, organisation systématique de stages et d’expériences à l’étranger pour de la formation initiale des professeurs de langue). Le recours aux intervenants, assistants et professeurs associés s’exprimant dans leur langue natale, sera par ailleurs significativement accru.
Télécharger le compte-rendu du conseil des Ministres du 20 février 2008


Compte-rendu du Conseil des Ministres du mercredi 20 février 2008