« Enseignement des langues : la langue étrangère parlée par les professeurs est une sorte de dialecte », une interview de Michael Kelly sur le site de VousNousIls

mardi 6 mai 2008

La revue internationale d’éducation de Sèvres publiée par le CIEP propose pour le mois d’avril un dossier consacré à l’enseignement des langues vivantes en Europe [1]. Michael Kelly, professeur de français à l’université de Southampton3, y commente le Cadre européen de référence des compétences des professeurs de langue qu’il a élaboré. Il définit pour nous ce que pourrait être le profil du professeur de langue idéal.

Vous avez élaboré un cadre de référence pour un profil européen pour la formation des enseignants de langues étrangères. Actuellement dans quel pays d’Europe pourrait-on dire que la formation des enseignants de langue se rapproche le plus d’une formation idéale ?

La formation idéale n’existe pas, et les contextes dans les divers pays européens sont très différents. La Finlande est un bon exemple de formation réussie des professeurs de langue, mais le contexte est particulier : il y a deux langues nationales (le finnois et le suédois), la langue nationale est très peu parlée en dehors du pays, donc il y a un besoin d’ouverture très grand sur le monde, qui ne peut se faire que par une troisième langue.

... qui est l’anglais ?

Oui, en effet.

Généralement dans les pays scandinaves, les langues étrangères, particulièrement l’anglais, sont très bien parlées - contrairement à ce qui se passe en France. La formation initiale des enseignants de langue, qui n’arrivent pas ensuite à former convenablement les élèves, serait-elle en question ?

La formation des enseignants reste extrêmement théorique en France. Dans les concours nationaux, la pratique et l’efficacité de l’enseignement n’ont pas la place qu’ils devraient avoir. Le face-à-face avec les élèves n’est pas assez pris en compte. Il y a aussi un autre problème : la majorité des enseignants de langues étrangères en France sont des enseignants français.
Lire la suite sur le site de VousNousIls

Publié sur le site de VousNousIls le vendredi 2 mai 2008