Éditorial des "Langues Modernes" n° 2/2008, par Bernard Delahousse et Marie-Pascale Hamez, rédacteurs en chef

mardi 24 juin 2008

Impulsé à la rentrée 2005, par le ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le plan de rénovation des langues étrangères [1] préconisait l’adoption du Cadre européen commun de référence pour les langues [2] (CECRL), publié en 2001 par le Conseil de l’Europe. À l’origine non prescriptive, cette référence européenne n’a pas tardé en France à être inscrite dans les textes réglementaires, à tous les niveaux du système éducatif.

La revue Les Langues Modernes encourage depuis toujours l’expression de multiples points de vue interrogeant les évolutions institutionnelles avec la distance critique nécessaire. En témoignent les numéros sur l’inspection (n°3/1998), l’évaluation et la certification des langues (n°2/2001), les TPE (n°2/2003), les concours (n°1/2004)…

Ce numéro ne déroge pas à la règle. Quelle représentation de l’enseignement et de l’apprentissage des langues le CECRL véhicule-t-il ? Quel est son impact sur les programmes ? Qu’en est-il aujourd’hui de leur réception ? Quels changements les textes officiels préconisent-ils au niveau des pratiques de classe et des modalités d’évaluation en se réclamant des travaux des experts du Conseil de l’Europe ? Remarquablement coordonné par Pierre Frath (université de Reims Champagne-Ardenne), notre dossier se fait l’écho des préoccupations des enseignants, des formateurs et des chercheurs, témoigne des difficultés que soulève la mise en oeuvre du CECRL dans les établissements, mais propose aussi des pistes d’application en s’appuyant sur des réussites de terrain.

Soucieuse de vous informer des recherches en cours, des dispositifs innovants ainsi que de la diffusion de nouveaux outils pédagogiques, l’équipe éditoriale du site www.APLV-LanguesModernes.org dirigée par Christian Puren (université de Tallinn - université de Saint-Étienne) vous invite à visiter régulièrement la rubrique « Didactique interlangue/ Evaluation/CECRL ». Vous y trouverez nombre d’articles relatifs au CECRL, notamment de C. Puren, P. Frath, F. Goullier, C. Bourguignon, etc. Cette rubrique constitue un complément indispensable à ce numéro, grâce aux éclairages théoriques qu’elle propose et aux questionnements qu’elle adresse tout particulièrement aux concepts et aux notions d’évaluation, de perspective actionnelle, d’activité langagière, d’interculturel…

Enfin, la rubrique « Vie de l’Association » à la fin de ce numéro illustre concrètement l’intérêt que l’association porte au CECRL, tout en restant vigilante quant à ses modalités d’application (enquête, courrier au ministre...). Elle comporte également un appel à candidatures pour le renouvellement du Comité de l’APLV, organe vital de l’association. Amis adhérents qui souhaitez agir avec et pour votre association, n’hésitez pas à présenter votre candidature !


[1Mis en place à la suite de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’École. L. n° 2005-380 du 23-4-2005. JO du 24-4-2005 (NOR : MENX0400282L)

[2Téléchargeable en pdf sur le site du Conseil de l’Europe : URL : http://www.coe.int/T/DG4/Portfolio/documents/cadrecommun.pdf (Consulté le 1er juin 2008)