L’ordre naturel des événements : comment les locuteurs de langues différentes représentent les événements de manière non-verbale

Un article de la National Academy of Sciences of the United States of America paru sur Media-Newswire.com
vendredi 4 juillet 2008
 Bernadette GRANDCOLAS

"The natural order of events : How speakers of different languages represent events nonverbally", un article de Susan Goldin-Meadow, Wing Chee So, Asli Özyürek, et Carolyn Mylander.

Plusieurs chercheurs d’universités différentes (Chicago essentiellement, mais avec des contributions de Singapour et Nimègue) mettent en doute l’idée répandue que la langue que nous parlons influence notre façon de penser. Ils présentent une recherche sur l’ordre des mots dans la phrase : pour certaines langues, c’est Sujet, Verbe, Objet, et pour d’autres, c’est Sujet, Objet, Verbe.

Leurs 40 sujets, locuteurs d‘anglais, d’espagnol, de mandarin, de turc ont décrit des séquences vidéo dans leur langue d’abord, puis en utilisant des gestes. Si les descriptions verbales différaient dans l’ordre des mots (selon les langues étudiées), les descriptions faites avec les mains reprenaient toutes le même ordre (sujet, objet, verbe).

Cette séquence se retrouve d’ailleurs dans les langues des signes inventées spontanément par des locuteurs sourds, dont on étudie actuellement plusieurs exemples.

Lire l’article paru sur Media-Newswire.

Lire l’abstract sur Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America