Éditorial des "Langues Modernes" n° 3/2008, par Bernard Delahousse et Marie-Pascale Hamez, rédacteurs en chef

mercredi 24 septembre 2008

Les appels à contributions qui paraissent sur notre site Internet suscitent un nombre toujours croissant de propositions d’articles pour les numéros, présents et à venir, des Langues Modernes, ainsi que pour le site lui-même. Ce dont les rédacteurs en chef actuels de la revue et les responsables éditoriaux du site ne peuvent que se réjouir ! La complémentarité entre ces deux supports, qui a été voulue par les instances de l’APLV, fonctionne bien : étant donné le format de la revue (96 pages), il arrive que, parmi les articles sélectionnés par le Comité de lecture, certains ne trouvent pas place dans la revue et que nous les publions dans l’espace Langues Modernes du site. Le fait que ces articles soient recensés dans le sommaire du numéro permet de les référencer comme les autres et montre que nous leur attribuons le même statut ; à cet égard il est à noter que certains auteurs, et non des moindres, n’hésitent plus à publier directement sur notre site.

La « motivation » n’est jamais absente des dossiers de la revue, que ce soit par le biais de la bande dessinée, de l’intercompréhension ou des séjours linguistiques, pour se référer à des numéros récents. Il faut pourtant remonter à 1985 pour trouver un numéro (le n° 5) qui lui soit spécifiquement consacré. Françoise Raby (Lidilem - Université de Grenoble 3) a accepté de coordonner ce dossier et l’a concocté avec toute la compétence qu’elle a acquise dans ce domaine ; nous lui en savons gré. Deux « fenêtres sur le monde » complètent l’ensemble : l’une sur les difficultés de la diversification linguistique en Suède, l’autre sur la pédagogie de projet en Grèce.

Motivé, il faut l’être pour aborder cette rentrée scolaire 2008-09 qui s’annonce difficile. Cependant, au chapitre des bonnes nouvelles, il nous faut rappeler l’AG de Lille les 29-30 novembre prochains qui se penchera sur la question : comment (re)donner le goût de la lecture aux élèves ? Mais la motivation ne concerne pas que les apprenants : une équipe d’enseignants d’anglais « motivés » vient de créer une association, Open English Web, dont l’objectif est de mettre en ligne pour les enseignants et les élèves des ressources pédagogiques et des outils destinés à l’enseignement/apprentissage de l’anglais. Leur site : www.openenglishweb.org. À suivre donc…