Face au boom hispanique, l’"indispensable" naissance de l’Encyclopédie de l’espagnol aux Etats-Unis

mardi 14 octobre 2008
 Antoine GALINDO

MADRID, 13 Octobre (EUROPA PRESS)

Comme l’a expliqué ce 13 octobre, le directeur de l’Institut Cervantes (IC) de New York, Eduardo Lago, qui est à l’origine de la création de ce volume, cette oeuvre naît en réponse à la gestation "d’une nouvelle variété" d’espagnol et à un "changement d’attitude " envers les latinos aux Etats-Unis, pays qui "à moyen terme se transformera en société bilingue".
Lago a précisé que cette oeuvre a nécessité 18 mois de travail. Il a, de plus, considéré qu’ « il fallait parler un peu plus du boom hispanique », phénomène dont on faisait seulement une courte référence dans l’Encyclopédie de l’Espagnol dans le Monde. L’espagnol est la seconde langue aux Etats-Unis. Elle y est parlée par davantage de locuteurs qu’en Colombie, en Espagne et en Argentine, et on prévoit qu’en 2025, les Etats-Unis disposent d’une population de langue espagnole de 132 millions d’individus.
"l’Espagnol n’est pas une langue étrangère aux Etats-Unis", a rappelé Lago, ajoutant que, par exemple, plus d’un quart de la population de New York ("la capitale culturelle de l’Amérique latine" selon lui) a des racines hispaniques. "Les Etats-Unis vivent une seconde latinité", a ajouté le directeur de l’IC de New York. "Je crois qu’aux Etats-Unis, se développe une nouvelle variété de de castillan", a auguré Lago, même si, selon lui, sa "cristallisation" prendra encore des décennies.

L ’Encyclopédie de l’Espagnol aux Etats-Unis , publiée par Santillana, est née pour prendre en compte une nouvelle identité culturelle hispano-américaine. Elle se présente comme un recueil exhaustif et détaillé analysant la situation actuelle de l’espagnol aux Etats-Unis et permettant ainsi de mieux comprendre son futur développement.
Tout au long de 80 articles spécialisés, distribués sur un total de 1200 pages, le lecteur peut consulter les multiples réalités de la mosaïque hispanique aux Etats-Unis. Plus de 40 experts ont pris part à ce travail, coordonné par le professeur López Morales. Outre une analyse historique de la présence hispanique dans ce pays, l’oeuvre développe les aspects démographiques, politiques ou sociolingüistiques.
Les éditions Santillana annoncent, pour l’Espagne, un premier tirage de 10 000 exemplaires de cette encyclopédie qui sera largement diffusée aux Etats-Unis, bien sûr, mais aussi au Mexique et en Argentine.