Informer les familles sur les langues régionales à l’école publique : quels moyens ?

samedi 15 novembre 2008
 Marie-Jeanne VERNY

Colloque F.L.A.R.E.P FELCO 2008 - Saint Affrique

Compte-rendu de l’atelier :
Mieux informer les familles sur les langues régionales à l’école publique : quels moyens ?

Ce compte-rendu est une ébauche de celui qui pourra être intégré aux actes du colloque après exploitation des enregistrements. Toutes les remarques, corrections ou précisions sont les bienvenues.

Eve Gissinger introduit le sujet en rappelant l’histoire de la transmission familiale et scolaire de l’alsacien/allemand en Alsace.

Aujourd’hui, il est primordial d’améliorer l’information des familles sur les avantages et les possibilités de transmission scolaire des langues régionales, notamment ceux de la filière bilingue.
Dans la plupart des régions, une trop grande méconnaissance des possibilités est constatée, particulièrement celles qui sont développées par l’enseignement public.

Se pose alors la question du contenu de l’information, des types de supports, et surtout celle des canaux de diffusion.

Un tour de table des participants permet de préciser les attentes ou les réalisations de chacun :
- les argumentaires développés à destination des familles
- les divers supports et canaux de diffusion utilisés
- les difficultés rencontrées

Suivant les régions, les maîtres d’oeuvre principaux de l’information sont différents (associations, collectivités, éducation nationale).

Le rôle des collectivités et les moyens financiers que celles-ci décident -ou non- de consacrer à l’information sur les langues et leur enseignement, est souligné par plusieurs intervenants.

Les contenus :

Les parents sont en attente d’ une information complète ( droit et législation, avantages pour l’enfant, localisation des sites bilingues, continuité de l’enseignement...). Il est nécessaire pour eux de pouvoir croiser plusieurs témoignages (institutionnels, témoignages d’autres parents, d’anciens élèves, ...)

L’argumentaire :

En plus des arguments traditionnels (contribution au développement intellectuel, cognitif, culturel et civique), les perspectives d’emploi utilisant les langues régionales (parfois de façon transfrontalière) ainsi que le facteur de dynamisation du territoire qu’elles représentent, sont à prendre en compte. (2000 à 3000 emplois par exemple en Bretagne grâce au breton)

La précocité de l’information :

- informer avant la naissance ; documentation donnée à la déclaration de grossesse
- viser l’inscription du 1er de la fratrie en début de cursus bilingue (PS ou MS de maternelle)
- intervention dans les salons “petite enfance” (Div Yezh)
- développement de crèches bilingues (7 crèches fonctionnent en Bretagne en 2008)
- développement d’un réseau d’assistantes maternelles bretonnantes

Les canaux de diffusion :

- crèches, salons petite enfance, assistantes maternelles
- spots TV et radio, affichage public
- sites internet et bulletins d’information des collectivités, tout particulièrement ceux des mairies
- carnet de santé (dont la gestion est transférée au département avec possibilité d’ajouter jusqu’à 6 pages spécifiques)
- fichiers de population ( utilisables sous certaines conditions, après avis de la CNIL, par les collectivités publiques ; informations de Patrick Kleinclaus)
- canaux internes à l’Education nationale (Rectorat/IA/CRDP)

Documents en ligne évoqués par les participants :

- Le Conseil Régional de Bretagne, en lien avec les associations, a mené une campagne de promotion de l’enseignement bilingue (public, associatif, confessionnel) sous forme d’affichage et de diffusion de spots radio.

http://www.region-bretagne.fr/CRB/Groups/toute_lactualite/papiers_culture/12000_enfants_en_cl_12127497574883/view

Ecouter le spot radio :

http://www.region-bretagne.fr/CRB/Groups/toute_lactualite/papiers_culture/12000_enfants_en_cl_12127497574883/block_12127497703909/file

- Le Conseil général du Haut-Rhin publie une revue de 16 pages :
L’éducation bilingue, un enseignement dès la maternelle, une chance pour votre enfant
(http://www.cg68.fr/pdf/education_bilingue.pdf ) et une plaquette informative (http://www.cg68.fr/pdf/gros_plan_education_bilingue.pdf )

En lien avec le CRDP d’Alsace, ce même conseil général a produit un film de 15 minutes Le bilinguisme dans le Haut-Rhin / Zweisprachigkeit im Oberelsass

Visionner ou télécharger le film :

(http://www.crdp-strasbourg.fr/streaming/video.php?news=2088&contexte=VIDEOS_LANGUES)

Le CRDP d’Alsace diffuse également la vidéo Le bilinguisme à l’école maternelle

(http://www.crdp-strasbourg.fr/streaming/video.php?news=2033&contexte=VIDEOS_LANGUES)

Div Yezh Breizh s’est doté d’agents de développement et tient à jour un site internet :

http://div-yezh.org/rubrique.php3?id_rubrique=183

Plaquettes informatives sur l’enseignement bilingue français-occitan :

- académie de Toulouse :

http://www.crdp-toulouse.fr/themadoc/occitan/depliant.htm

- académie de Montpellier :

http://www.crdp-montpellier.fr/languesregionales/occitan/enseignement/primaire_plaquette_bilingue.pdf

Affiche informative Cap l’Òc (voir annexe 2)

Compte-rendu établi par Eve Gissinger et Didier Agar

Annexe 1

Participants à l’atelier "Informer les familles” - Colloque FLAREP 2008- 26.10.08

Didier AGAR Académie de Toulouse- Rectorat

Michel ALESSIO DGLFLF-Ministère de la Culture

Eric BARTHE Professeur d’occitan- ens. privé-Albi

Judith CASTEL Div Yezh

Cecila CHAPDUELH Chargée de mission Institut d’Etudes Occitanes

Estève CROS Mission Langue occitane. Région Midi-Pyrénées

Eve GISSINGER Comité Fédéral des Associations pour la Langue et la Culture Régionales d’Alsace et de Moselle

Bérénice KIMPE Eltern68

Patrick KLEINCLAUS Chargé de Mission Langue et Culture Régionales- Dept du Haut Rhin

Kristen LE GARS Chgée. de mission Conseil Régional Bretagne

Alexandre MARION Etudiant en occitan

Mark MASSON Chgé de mission Conseil Général Finistère

Carine MAURY CREO/FELCO académie de Montpellier

Jérémie OBISPO Mission Langue occitane. Région Aquitaine

Ronan POSTIC Agent de développement Div Yezh

Roland RIOU Div Yezh Breizh

Jacqueline SANTINI Mairie de Rodez

Jean-Pierre THOMIN Conseiller Régional de Bretagne

Annexe 2

Texte réalisé par les enseignantes des sections bilingues de Saint-Affrique pour une affiche informative (association “Cap l’Òc”).

CLASSES BILINGUES - Ecoles publiques

Ouvert à tous dès la maternelle, le cursus bilingue peut se poursuivre jusqu’au lycée.

Être bilingue occitan-français, quels avantages pour l’enfant ?
Apprendre deux langues en même temps c’est :
- développer une autre attitude face à l’apprentissage
- mettre en place des stratégies qui développent l’abstraction
- comparer le fonctionnement respectif des deux langues et s’ouvrir à d’autres langues avec plus de facilité
- favoriser une ouverture d’esprit : curiosité, tolérance, respect des différences, ...
- découvrir les richesses de la langue et de la culture occitanes
- créer des liens entre les générations et mieux comprendre son environnement

Comment fonctionne une classe bilingue ?

Enseignement à parité horaire (12 heures hebdomadaires en français / 12 heures en occitan)
Organisation : demi-journée en occitan / demi-journée en français

Enseignement en occitan
Mathématiques
Sciences et Technologie
Géographie
Pratiques artistiques

Enseignement en français
Français
Histoire
Education physique et sportive
Pratiques artistiques

Et, en plus : Langue vivante étrangère, Utilisation de l’outil informatique

De nombreux sites bilingues existent dans les académies de langue occitane.
Sites bilingues en Aveyron : Barraqueville - La Primaube- Millau- Saint Affrique - Villefranche de Rouergue-