Les élèves européens commencent à apprendre les langues étrangères à un âge plus précoce. Une étude d’Eurydice pour la Commission Européenne

lundi 24 novembre 2008
 Rémi THIBERT

Le réseau Eurydice (réseau d’information sur l’éducation en Europe) publie le résultat d’une étude sur l’enseignement des langues vivantes dans l’Union Européenne.

Introduction de l’article

« La Commission européenne a présenté aujourd’hui une nouvelle étude du réseau Eurydice sur l’enseignement des langues dans les écoles d’Europe, qui donne une vue d’ensemble du secteur de l’apprentissage des langues aux niveaux primaire et secondaire de l’enseignement général dans les 31 pays prenant part au programme communautaire d’éducation et de formation tout au long de la vie. Forte de ses quelque 40 indicateurs, l’étude révèle une adhésion croissante à l’apprentissage des langues dans l’enseignement général, les élèves commençant plus tôt à apprendre des langues étrangères. Ces résultats tendent à indiquer que les pays participants sont en phase avec la résolution du Conseil relative à une stratégie européenne en faveur du multilinguisme, présentée aujourd’hui. »

Nous pouvons en retenir que les élèves apprennent une langue étrangère de plus en plus tôt, mais le nombre d’heures reste limité en primaire. L’anglais est enseigné à 90% des élèves, et les élèves apprenant deux langues sont de plus en plus nombreux.

Lire l’étude au format pdf.


Eurydice