En Espagne, la sélection à l’entrée à l’Université passera par une épreuve orale en langue étrangère

lundi 1er décembre 2008
 Antoine GALINDO

Il existe en Espagne un examen spécifique que les néo-bacheliers doivent à tout prix réussir s’ils veulent pouvoir choisir les études universitaires correspondant à leurs aspirations. Cet examen particulier d’Epreuves d’Accès à l’Université se nomme couramment Selectividad. Le mot est suffisamment transparent pour qu’il ne nécessite aucune traduction.

Ainsi, tous les ans, pendant trois belles journées du milieu du mois de juin, de 150.000 à 200.000 jeunes se rendent dans les universités les plus proches de leurs domiciles pour y subir des épreuves écrites dans au moins cinq matières. La note finale, permettant de classer les futurs étudiants des universités espagnoles, prend en compte, pour 60 %, la note moyenne du Baccalauréat et, pour 40 %, la note moyenne des épreuves de Selectividad. L’une des épreuves obligatoires est une épreuve écrite en langue étrangère1.

Il conviendrait d’écrire est encore. Car l’année scolaire 2011-2012 verra s’opérer de grands changements.
En effet, c’est à partir de cette année-là que l’Espagne va introduire, pour la première fois de son histoire éducative, une épreuve orale en Selectividad et les près de 200.000 élèves espagnols seront interrogés oralement et individuellement dans l’une des cinq langues suivantes : allemand, anglais, français, italien ou portugais. Cette épreuve orale s’ajoute à l’épreuve écrite.

Cette grande nouveauté a été approuvée par le Conseil des Ministre du 14 novembre 2008. C’est, en Espagne, un grand chantier et il ne faudra pas moins de trois ans pour mettre en place l’ensemble des modalités logistiques et d’évaluation. Il faudra aussi trois ans pour permettre aux établissements scolaires et aux écoles officielles de langues une nécessaire adaptation des méthodologies d’apprentissage en vigueur jusqu’à ce jour.

L’Espagne, qui a adopté en 2006 le Cadre européen commun de référence, se lance dans une opération d’envergure dont l’objectif est double : donner à l’apprentissage des langues une place plus importante et donner, comme le préconise le CECRL, la primauté à l’oral, même sur une grande échelle.

Antoine Galindo

 [1]


[1Les autres épreuves sont : un commentaire de texte en espagnol, une épreuve d’enseignement général et une épreuve d’enseignement scientifique, technique etc à choisir par l’élève (programme de Terminale) une épreuve à choisir selon la formation universitaire à laquelle l’élève prétend accéder et une épreuve optionnelle de langue co-officielle (basque, catalan, galicien, valencien). Ces épreuves, sont, elles aussi, "toilettées" actuellement.


JPEG - 13.5 ko

SILC - Spécialiste du Séjour Linguistique depuis 48 ans

JPEG - 40.8 ko

L’éditeur spécialiste de l’enseignement des langues
Découvrez nos ouvrages en allemand, anglais, espagnol et FLE !

JPEG - 5.9 ko

La librairie pour toutes les langues

Commandez en ligne et profitez de -5% de remise sur tous les produits de matériel pédagogique et de la livraison gratuite dès 30 euros d’achat.