Un dixième du PIB suisse réalisé grâce au multilinguisme, selon des chercheurs de l’Université de Genève (novembre 2008)

vendredi 5 décembre 2008
 Christian PUREN

La Suisse doit 9% de son produit intérieur brut (PIB) au multilinguisme, selon des chercheurs de l’Université de Genève.

Berne (AWP/ats 17 novembre 2008)

La Suisse doit 9% de son produit intérieur brut (PIB) au multilinguisme, selon des chercheurs de l’Université de Genève. Cette estimation de l’observatoire Economie-Langues-Formation (ELF) représente une première mondiale en la matière. (...)

Pour François Grin, la part de 9% du PIB imputée au multilinguisme démontre que les entreprises étrangères ne sont pas seulement attirées par la fiscalité helvétique. Ce coefficient a notamment été calculé à partir des réponses de 2400 interlocuteurs issus de tous les secteurs économiques du pays. L’observatoire genevois révélera le détail chiffré des résultats de cette enquête le 16 décembre prochain. (...)

Il en ressort que la direction et les achats sont les divisions d’entreprise présentant les compétences linguistiques les plus élevées par rapport au profil requis par les firmes elles-mêmes.

rp

Lire l’article sur Romandie News.


Romandie News