1939-2009 : la "Retirada", 70 ans après

Commémorations et colloques
lundi 26 janvier 2009
 Antoine GALINDO

Les historiens appellent Retirada, du mot « retraite » en espagnol, l’exil d’un demi-million de Républicains espagnols, fin janvier et début février 1939, suite à la chute de la 2ème République espagnole et à la victoire du Général Franco.

En France, rien n’est prêt pour les accueillir. Les femmes et les enfants sont répartis dans des centres d’hébergement. Les hommes sont groupés durant plusieurs semaines sur les plages du Roussillon à même le sable et doivent affronter le froid, la faim, la maladie, avant d’être internés dans différents camps répartis dans le sud de la France. Certains émigrent en Amérique du Sud, d’autres sont renvoyés en Espagne, la plupart sont enrôlés dans des Groupements de Travailleurs Etrangers.

L’entrée en guerre de la France en septembre 1939 accentue la répression envers les exilés dont certains seront déportés vers les camps d’extermination nazis. Le statut de réfugié politique ne leur sera accordé que le 15 mars 1945. (source : site Conseil Régional Languedoc-Roussillon)

Parmi les principaux événements commémoratifs, notons :

Du 29 janvier au 1er février 2009, à Perpignan (66)
L’institut Jean Vigo a décidé de donner la parole aux archives et de s’interroger sur la façon dont l’événement a été, sur le moment, enregistré. Grâce à la participation de la Filmoteca de Catalunya, de la Filmoteca de Madrid, de l’ECPAD – médiathèque de la Défense, actualités et films institutionnels sont confrontés au regard du témoin. _ Parallèlement aux débats, des projections de films de fiction ou de documentaires, postérieurs aux événements fournissent un contrepoint utile aux images d’époque. Des interventions d’historiens et de réalisateurs permettent d’analyser et de discuter ces différents regards.

Du 8 au 22 février à Argelès-sur-Mer (66)
_ Cycle de conférences et exposition. Salon du livre et inauguration des Caminos 2009 le 20 février. Journée commémorative le 21 février.

Le 10 février à Cabestany (66)
Soirée commémorative. Exposition "Guerrilleros : soldats oubliés"

De mi-janvier à fin février à Collioure (66)
Exposition "De l’exode à l’exil" au château royal. Spectacle danse et chants le 22 février.

Le 21 février à Elne (66)
Commémoration avec une pièce de théâtre "Maternitat d’Elne" par la troupe catalane Projecte Galilei.

Du 12 au 22 février à Perpignan (66)
Exposition "Mémoire d’une résistance" au Centro español.

Rivesaltes (66)
Conférences, spectacle et rétrospective du peintre et sculpteur Joan Jorda au camp de Rivesaltes et autres lieux, dans le cadre des actions de préfiguration 2009 du musée mémorial.

Ces éléments de programme sont tirés de la plaquette "La Retirada, histoire et mémoire" diffusée par le Conseil régional Languedoc-Roussillon