Mission TELLUS - L’agriculture européenne multingue

samedi 14 mars 2009
 Antoine GALINDO

Il s’agit d’un site crée par la CEJA (Confédération européenne des Jeunes Agriculteurs)

Pour choisir une langue, il suffit de cliquer en haut à gauche du site sur l’une des trois étoiles. Documents, cartes,graphiques mais aussi fiches pédagogiques sont à la libre disposition des enseignants (qui ont droit à une rubrique qui leur est consacrée)

POURQUOI TELLUS ? (reprise de la présentation faite sur le site)

Il y a un siècle, presque partout en Europe, la très grande majorité des enfants vivaient en milieu rural et connaissaient bien la vie et les activités de la campagne. Leurs enseignants s’appuyaient sur ce vécu quotidien pour travailler sur le monde vivant, les territoires, les sociétés… Souvent, ils étaient eux-mêmes issus du monde rural.

Le contexte, aujourd’hui, est entièrement différent. Il y a une concentration sans cesse plus forte des activités et des hommes dans les villes qui s’étendent. Au sein des ruraux, les agriculteurs ne constituent presque jamais le groupe majoritaire. Beaucoup de familles n’ont plus de " racines paysannes " proches. Dans le même temps, les gens des villes, pourtant consommateurs de produits issus de la terre, n’ont plus qu’une représentation floue de ce que sont aujourd’hui les conditions de vie et de travail en agriculture.

Des clivages nombreux sont apparus :
- parce qu’autrefois, la majorité de la population consommait ce qu’elle produisait (il s’agissait essentiellement d’une économie de subsistance). Ce n’est plus le cas aujourd’hui.
- parce que des distances toujours plus grandes séparent les lieux de production et les lieux de consommation.
- parce que le produit agricole subit de plus en plus de transformations avant d’être mis à disposition du citadin.

Il en résulte une méconnaissance réciproque. La confiance n’est plus accordée sans restrictions aux agriculteurs. De nouvelles préoccupations apparaissent comme la préservation de l’environnement. Suite aux récentes crises du secteur agro-alimentaire (BSE, fièvre aphteuse…), la société a des exigences de plus en plus importantes sur l’origine des produits alimentaires.

Ce contexte général est la toile de fond de l’opération TELLUS. Destinée aux élèves de l’école primaire, elle vise à rétablir la sérénité dans les rapports entre des mondes qui, malgré leurs liens obligés, ne se connaissent plus suffisamment.


Mission Tellus