Réforme du lycée. Synthèse des consultations académiques, sur le site education.gouv.fr (juin 2009)

vendredi 5 juin 2009
 Christian PUREN

Passages concernant les langues vivantes dans cette synthèse :

Renforcer l’évaluation de l’oral en langues vivantes

Un tiers des académies y font explicitement référence. Cette demande s’inscrit dans la logique d’une plus grande place accordée à l’expression orale dans l’enseignement. La LV1 fait actuellement l’objet d’une épreuve écrite dans l’ensemble des séries du baccalauréat général et dans la moitié des séries du bac technologique, ce qui induit des effets sur les pratiques d’évaluation des compétences tout au long du cycle terminal. Ce dernier point est souligné par le recteur de Rennes.
Actuellement, les épreuves de LV1 et de LV2 en séries STG et ST2S combinent une épreuve écrite terminale et une épreuve orale en CCF. D’autre part, l’épreuve de LV2 est évaluée à l’oral
en série ES. (...)

Langues : renforcer la pratique de l’oral et les échanges avec l’étranger

Ces deux thèmes sont évoqués par la quasi totalité des académies (26 sur 29). D’une part, l’inégalité de l’accès aux séjours linguistiques est perçue comme une profonde injustice contribuant à la pérennisation des déterminismes sociaux.
Dans la contribution de l’académie de Lyon, il est proposé que soit garanti à chaque élève de pouvoir participer à un voyage scolaire à l’étranger durant sa scolarité au lycée.
D’autre part l’importance de la place accrue consacrée aux activités orales avec des groupes restreint s’accompagne d’un souci de mieux les valoriser au baccalauréat.

Lire la synthèse sur le site de l’Education nationale.