Luc Chatel définit l’apprentissage des langues étrangères comme « l’un des volets les plus ambitieux » du projet de réforme du lycée

vendredi 20 novembre 2009
 Laure PESKINE

Luc Chatel a présenté la réforme du lycée au Salon européen de l’Éducation le jeudi 19 novembre 2009. Le ministre a présenté les trois objectifs essentiels qui la guident : une orientation plus progressive, ouverte et juste, un meilleur accompagnement de chaque lycéen, un lycée qui favorise l’apprentissage des langues étrangères, l’accès à la culture et la responsabilisation des lycéens.

La réforme sera mise en oeuvre en 2011 pour les élèves de première et en 2012 pour les élèves de terminale.

Télécharger le dossier de presse

Un lycée qui favorise l’apprentissage des langues étrangères

C’est l’un des volets les plus ambitieux du projet : au terme de la scolarité, chaque élève doit maîtriser au minimum deux langues étrangères et la série L doit devenir une série d’excellence tournée vers l’international.

Les enseignements sont dispensés par groupes de compétences
- De la seconde à la terminale, les enseignements de langues vivantes sont dispensés en groupes de compétences. Adapter les effectifs aux niveaux des lycéens permet un meilleur apprentissage, notamment pour les élèves en difficulté qui progressent mieux en petits groupes.
- Les programmes et les horaires sont désormais communs aux différentes séries.
- Les horaires de LV1-LV2 sont globalisés pour permettre la constitution des groupes de compétences.

L’enseignement en langue étrangère est largement développé
- Chaque fois que cela est possible, un enseignement de discipline générale (histoire-géographie, sciences, etc.) est proposé en langue étrangère aux lycéens.
- Les compétences en langues étrangères des enseignants des disciplines non linguistiques (DNL) seront mieux reconnues.
- L’utilisation généralisée des TICE permet un meilleur apprentissage oral des langues étrangères.

La série L renforce ses débouchés professionnels à l’international
- Le lycéen renforce sa culture générale grâce à l’introduction d’un enseignement de littérature étrangère en langue étrangère.
- Cette discipline complète l’enseignement commun à toutes les séries en LV1 et LV2.
- Les élèves qui le souhaitent apprennent trois langues vivantes.

Chaque établissement noue au moins un partenariat avec un établissement étranger
- Chaque élève a désormais un correspondant étranger avec lequel il peut échanger.
- Les partenariats entre établissements facilitent les séjours linguistiques qui sont pris en compte dans le cursus de l’élève. [1]

Horaires

Seconde :
- enseignements obligatoires : Langue vivante 1 et Langue vivante 2 : 5h30

Première :
- Enseignements obligatoires :

  • Langue vivante 1 et Langue vivante 2 : 4h30 pour toutes les séries

- Enseignements de spécialisation :

  • Littérature étrangère en langue étrangère  : 2h
  • Enseignement au choix pour la série L : langue vivante 3, approfondissements langue vivante 1 et langue vivante 2 : 3h

Terminale
- Enseignements obligatoires :

  • Langue vivante 1 et Langue vivante 2 : 4 h pour toutes les séries
  • Série L : Littérature étrangère en langue étrangère : 1h30

- Enseignements de spécialité au choix :

  • Série L : langue vivante 3, approfondissements en langue vivante 1 ou langue vivante 2 : 3h

La LV3 peut être prise en option à tous les niveaux, en enseignement de spécialisation en 1ère et term L.

Grille horaire comparative sur le site du SNES

Courrier de l’APLV à Luc Chatel sur la réforme du lycée

Le Café Pédagogique du 20 novembre Lycée : Chatel confirme sa réforme

Le Monde du 19 novembre : Réforme du lycée : une série L enrichie et des "passerelles" en fin de première

Libération du 20 novembre :Réforme du lycée : ambition dégonflée

Le Figaro du 19 novembre : La réforme du lycée enfin sur les rails