Le multilinguisme est un humanisme, Compte rendu du livre de François Ost « Traduire. Défense et illustration du multilinguisme » par Leyla Dakhli

mardi 10 novembre 2009
 Laure PESKINE

Sur le site de La Vie des Idées, Leyla Dakhli nous dit « En comparant les traductions du mythe de Babel, Ost propose de renoncer à comprendre ce mythe comme une malédiction et d’opter pour une interprétation jubilatoire de la pluralité des langues, sous les auspices de Borges et de Kafka.

L’objet de Ost n’est pas uniquement la traduction entre les langues, mais la traduction au sein des langues elles-mêmes, leur capacité intrinsèque à dire les choses de mille manières. La traduction devient quant à elle un moyen de connaître sa propre langue, de la sortir de l’univoque, de l’enrichir. La langue est autant le secret que ce qui est dit, l’entre-deux, la demi-teinte, la capacité de dire autre chose que ce qui est. La quête du langage universel aboutit à un échec : la langue ainsi codée, purifiée, toute de logique échoue à devenir une langue universelle, contrairement au langage quotidien, qui peut parler de tout. »

Lire l’article de Leyla Dakhli sur la vie des idées.

François Ost Traduire - Défense et illustration du multilinguisme
Fayard - Ouvertures 2009 / 23 €
ISBN : 978-2-213-64366-3
FORMAT : 15cm x 23,5cm