World Oral Literature Project : sauvegarde des langues orales, un projet de l’université de Cambridge

jeudi 31 décembre 2009
 Laure PESKINE

Mark Turin de l’université de Cambridge essaie de sauver de l’oubli des milliers de langues en enregistrant les derniers locuteurs de ces langues.
Le chercheur voudraient ainsi pouvoir mettre les enregistrements numérisés à la protée de tous via internet.

Lire l’article dans la newsletter de Cambridge University de décembre 2009.


World Oral Literature Project