En Allemagne, le tribunal passe à l’english

vendredi 12 mars 2010
 Frédéric R. GARNIER

Marc Favre d’Échallens, administrateur de l’association DLF, a fait paraitre un article sur le site internet du journal Marianne.
Même s’il concerne la justice allemande, la menace qu’il dénonce pèse également sur la France et sur tous les pays occidentaux.
Les arguments que développe M. Favre d’Échallens sont transposables partout où l’anglais tend à remplacer insidieusement les langues nationales avec la complicité des autorités locales, au nom du réalisme économique.

Nous connaissons en France la déferlante linguistique anglo-américaine dans notre vie quotidienne avec les Carrefour Market ou Simply Market, et autres Happy Bonus, mais aussi avec le basculement à l’anglais de pacotille de Citroën qui vient d’adopter une communication largement en anglais.

Lire la suite sur le site de marianne2


marianne2