Un rapport parlementaire réclame la modification du DNB ("Brevet des collèges")

vendredi 2 avril 2010
 Laure PESKINE

Un rapport de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale consacré à l’évaluation du socle commun de compétences et de connaissances et qui doit être présenté le 7 avril devant l’Assemblée par son rapporteur Jacques Grosperrin, préconise l’évolution de l’actuel DNB vers une "attestation de maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences" et des épreuves de "mises en situation" passées nationalement, en fin d’année. Ce rapport préconise aussi la bivalence des enseignants.

Les divers articles parus dans la presse à ce sujet montre à quel point le grand public maitrise mal "le niveau A2" en langue vivante (exigible pour l’obtention du DNB) parfois qualifié "d’examen", parfois de " certification européenne du niveau A2 de langue vivante", ce qui prête bien sûr à confusion, cette évaluation A2 n’étant ni un examen, ni une certification européenne, certification qui par ailleurs existe mais n’a à voir avec le DNB.

Le Figaro nous rappelle que le B2I que validaient en 2006 14% des élèves, atteint 95% de réussite depuis qu’il est une condition de l’obtention du brevet. On peut bien sûr se demander de la même façon quelle valeur accorder à la validation A2 en langue vivante, elle aussi exigible pour l’obtention du DNB.

Le brevet des collèges, utile à qui, utile à quoi ?, à lire dans Le Monde.fr

Polémique autour de la survie du brevet des collèges à lire dans Le figaro.fr

Chatel défend le brevet des collèges à lire dans Le figaro.fr