Le ‘Cockney’ en passe d’être remplacé par le ‘Jafaican’ dans l’East End londonien

jeudi 8 juillet 2010
 Laure PESKINE

Paul Kerswill de l’Université de Lancaster mène une étude, Multicultural London English : the emergence, acquisition and diffusion of a new variety, sur lévolution de l’anglais parlé dans l’East End Londres [1] où 60% des jeunes parlent en famille une autre langue que l’anglais.

Le cockney, né dans les quartiers est de Londres jadis très pauvres, est en passe d’être supplanté par le jafaican, une sorte d’anglais multiculturel londonien, un nouveau mélange issu des apports de tous ces gens qui habitent Londres et ont appris l’anglais en tant que deuxième langue et qui sont originaires des Antilles et du sous-continent indien, mais aussi d’Amérique latine, d’Afrique, d’Asie centrale et d’Extrême Orient.

Le phénomène est tel que Kings Place, centre culturel londonien, va compiler des archives sonores et montrant cette évolution du cockney au jafaican. Ces archives seront constituées des apports des londoniens qui sont invités à envoyer leurs enregistrements [Celebrate Cockney.

Lire la chronique de Paul Kerswill dans l’édition du Sun du 3 juillet 2010.

Extrait d’une interview sonore de Paul Kerswill sur le site de la BBC (1juillet 2010).

Le London Evening Standard du 1 juillet 2010 nous propose un glossaire.


[1Cette étude doit être publiée en 2011