La note du président - N°3/2010 des Langues Modernes, par Jean-Yves Petitgirard

lundi 27 septembre 2010

Rentrée 2010 : mise en place de la réforme du lycée… Nous nous sommes longuement exprimés sur cette réforme en pointant les dangers, les difficultés, les carences pour les langues, rabotées dans leur diversité (il ne vous pas échappé que le rabot est devenu un instrument hautement politique). Cette diversification nous l’avons toujours défendue et nous craignons un appauvrissement. Au-delà des langues, nous avons aussi dénoncé la pseudo rétro-orientation qui permettrait à tout élève mal orienté de pouvoir changer les choses, ce qui est un leurre et l’avenir le démontrera, sans doute.

Pour l’APLV, cette nouvelle année scolaire s’inscrit dans une série de collaborations nouées avec divers partenaires. En tout premier lieu, nous avons signé un accord de partenariat avec l’Office National de Garantie des séjours et stages linguistiques. Il s’agit d’une association regroupant 36 organismes proposant des séjours linguistiques et engagés dans une démarche qualité rigoureuse. L’Office informe et conseille sur les possibilités et les meilleurs choix de séjours en France et à l’étranger pour des jeunes et des adultes. Cette association a été créée en 1997 avec le soutien des trois fédérations de parents d’élèves, d’associations de consommateurs agréées, le CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales Laïques), l’ALLDC (Léo Lagrange), et avec celui des pouvoirs publics. Notre activité d’enseignant de langues nous amène inévitablement à mettre en place, ou participer à des voyages et séjours linguistiques ; il nous a donc paru tout naturel de pouvoir relayer toutes les informations pertinentes vous permettant de mener à bien de tels projets. Nous serons présents aux diverses réunions de l’Office en la personne de Laure Peskine.

Tout comme Expolangues, EDUCATEC est un salon sur l’éducation, et s’il est moins ciblé sur les langues, elles y ont naturellement leur place, notamment dans tout ce qui concerne la sphère de l’enseignement technique et technologique. Nous y avions longtemps participé et, faute de moyens, nous y avions renoncé. Grâce à Laure Peskine, nous avons renoué avec le passé et signé une convention de partenariat avec les responsables du salon qui mettent un stand gratuitement à notre disposition, en contrepartie de quoi nous en ferons l’annonce dans nos différents organes de communication. Date du salon : 24, 25 et 26 novembre 2010.

La qualité de l’enseignement des langues à l’école primaire nous a toujours préoccupés, et nous avons régulièrement organisé des débats et de nombreuses réflexions sur ce thème. Les retours du terrain qui nous parviennent régulièrement montrent à l’évidence que de nombreux problèmes subsistent et que la situation est loin d’être satisfaisante. Nous avons donc décidé de rencontrer les responsables de la FCPE, par l’intermédiaire de Stuart Price, et les constats sont identiques : le manque de formation des enseignants du primaire est criant, et la disparité des situations sur l’ensemble du territoire est extrême. Un compte-rendu complet sera publié rapidement.

Les 27 et 28 novembre prochains, nous organiserons notre Assemblée Générale qui se tiendra au lycée Henri IV à Paris. Vous trouverez les détails sur notre site, mais sachez déjà que nous aurons à adopter les nouveaux statuts et que le thème du samedi 27 après-midi traitera de l’ « évaluation » : nous évoquerons le DCL, le CLES, l’évaluation A2 collège… entre autres.

Lorsque vous lirez ces lignes, la rentrée sera derrière vous, je formule le vœu qu’elle soit la plus harmonieuse possible.