Le Projet Gutenberg - les grands textes de la littérature mondiale accessibles gratuitement en ligne

Mettre la littérature mondiale à la portée de tous grâce au livre électronique.
lundi 14 août 2006

GIF - 23.9 ko Michael Hart est le père du projet Gutenberg, qui rend accessible à tous et gratuitement dans le monde un grand nombre de textes connus et importants. Ces textes sont du domaine public. Suivant la loi américaine une œuvre passe dans le domaine public 70 ans après la mort de l’auteur.

Le projet Gutenberg a débuté en 1971. Mike Hart, qui avait alors autour de 26 ans s’est vu accorder, par un ami, 100 millions d’heures de temps d’utilisation de l’ordinateur de l’Université d’Illinois ! Michael semble avoir pris cette blague au sérieux car il s’est alors donné la mission de rembourser ce "cadeau" en stockant et en diffusant des textes électroniques. Le premier document électronique qu’il rendit disponible - n’oublions pas que c’est un Américain - fut la Déclaration d’Indépendance des États-Unis. Hart calculait que ce texte serait télédéchargé par tous les Américains et qu’il aurait acquitté sa dette lorsqu’il se retrouverait sur 100 millions de postes de travail. Sa "vision" s’est par la suite affinée : il compte distribuer gratuitement 1 trillion (mille milliards ou 1 million de millions) de textes électroniques. Selon Hart, si cent millions de lecteurs vont chercher les 10 mille textes qui seront accessibles en 2001, le but sera atteint.

Hart compte sur une armée de volontaires : par exemple, un groupe de 50 universitaires russes ont repris, à la main, les 45 millions de caractères que compte le Webster’s Unabridged Dictionary. De plus, des sociétés lui fournissent à l’occasion des équipements gratuits, comme un scanner et des logiciels de reconnaissance optique de caractères, des modems, des ordinateurs, etc. Enfin, il est étonnant de constater que, comme à l’époque des scriptoriums, la diffusion des connaissances continue d’être soutenue par des moines !!! Ces derniers ont offert à Hart un poste de "professeur de textes électroniques" dans une petite université bénédictine de Lisle, Illinois, avec un maigre salaire de 12 000 $ par année.

2 millions de livres sont téléchargés chaque mois du site principal mais c’est un infime portrait de la réalité car le projet Gutenberg est disponible sur plusieurs sites miroirs à travers le monde et sur cédérom.

En mars 2006 on comptait 18 000 livres électroniques en ligne.

Certaines des oeuvres sont aussi téléchargeables sous forme de fichier audio, lus par une voix humaine, ou générés de façon électronique.

Participez au projet en devenant correcteur d’oeuvres numérisées ou lecteur pour les fichiers audio.

GIF - 40.5 ko
Distributed Proofreaders
 : Le site européen des correcteurs du projet Gutenberg.
DP ne s’attend pas à un engagement inconditionnel de votre part. Corrigez des textes aussi souvent que vous le voulez, et le nombre de pages que vous voulez. Nous encourageons les gens à faire une page par jour, mais vous êtes tout à fait libre de faire ce qui vous plaît ! Nous espérons que vous vous joindrez à notre mission de « préserver l’histoire littéraire du monde dans un format gratuit et disponible pour tous. »

À voir Wikisource


Project Gutenberg