L’émigration européenne et Ellis Island en quatre films sur Cinehig

mardi 21 septembre 2010
 Laure PESKINE

Le site Zéro de conduite propose un article qui regroupe quatre films du site Cinéhig, traitant du thème de l’émigration vers les USA

Cinéhig, le site cinéma des Clionautes, propose quatre fiches pédagogiques pour traiter le premier chapitre du nouveau programme d’Histoire de Seconde : « L’émigration d’Européens vers d’autres continents, au cours du XIXème siècle ». Ces quatre extraits de fictions permettent de saisir un moment-clé dans l’imaginaire américain : l’arrivée des immigrants sur le sol américain, à Ellis Island (America America d’Elia Kazan, 1963, Le Parrain II de Francis Ford Coppola, 1975, Golden door d’Emanuele Crialese, 2006) ou directement sur les quais de Manhattan (dans Gangs of New York de Martin Scorsese, 2002, qui se situe chronologiquement avant l’installation des services d’immigration à Ellis Island en 1892).
Comme toujours sur Cinehig, les fiches sont synthétiques, se basent sur l’étude de courts extraits, et, parfois, de documents complémentaires (une capture Google Earth du site de Ellis Island, un texte contemporain décrivant l’arrivée des immigrants…). Chaque activité est rapidement utilisable, et apparaît très utile pour lancer ou illustrer une séquence de cours de manière vivante, en traitant d’une vague d’immigration ou d’une autre selon l’étude de cas choisie par le professeur : italienne chez Coppola et Crialese, greco-turque chez Elia Kazan, irlandaise chez Scorsese…

Mais ce tir groupé donne évidemment envie d’aller plus loin, en comparant la façon dont les films mettent en scène Ellis Island (de manière plus ou moins lyrique, symbolique ou au contraire documentaire), ou en reliant les films à la biographie de leur auteurs : immigrés comme Elia Kazan, né Kazanoglou (cf la phrase qui ouvre America, America : "My name is Elia Kazan, iIm a Turk by birth, a Greek by blood and American because my uncle made a journey."), enfants d’immigrés (en France on parlerait de "seconde génération") comme Coppola ou Scorsese, ou à cheval entre deux cultures comme Crialese (qui a fait ses études et réalisé son premier film à New York avant de retourner en Italie tourner Respiro, 2003).

En complément, on citera également les nombreuses ressources mises en ligne en 2007 par la Cité Nationale de l’Immigration autour de l’exposition photographique Portraits d’Ellis Island, 1905-1920. Augustus Frederick Sherman. Parmi celles-ci, des analyses des photographies d’A.F. Sherman, mais aussi des enregistrements audio (avec leur transcription écrite) de témoignages de français émigrés aux Etats-Unis, prêtés par le Musée d’Ellis Island.

L’article sur Zero de conduite


Cinéhig