Une lecture mondiale de Don Quichotte sur Youtube

vendredi 1er octobre 2010
 Antoine GALINDO

Donner à Don Quichotte l’espace idéal pour son expression », voilà l’ambition de la Real Academia, l’Académie de la langue espagnole, qui s’est lancée, jeudi 30 septembre, dans un projet épique, digne, selon elle, de l’œuvre la plus connue de la littérature espagnole : faire réaliser une lecture mondiale du célèbre roman de Miguel de Cervantes, en ligne, par des internautes du monde entier.

Lors de la présentation du projet, le secrétaire de l’Académie, Dario Villanueva, a estimé que l’œuvre majeure de Cervantes avait été créée « par et pour les sens, et ceux qui prédominent sont la vue et l’ouïe, la vision et la diction ». Le roman s’adapte donc « bien au nouvel espace audiovisuel et multimédia que représente Internet », a-t-il ajouté.

L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche a été divisé en 2 149 morceaux qui seront proposés aux internautes du monde entier. Ceux qui souhaitent lire un de ces passages peuvent s’inscrire sur le site www.youtube.com/elquijote, où un morceau leur sera attribué. L’internaute aura alors six heures pour mettre sa vidéo en ligne sur YouTube, après quoi le morceau qui lui a été attribué sera donné à quelqu’un d’autre.

LANGUE DES SIGNES, CHANSON, ILLUSTRATION, BANDE-SON

Seule condition pour participer : « faire sa lecture en espagnol ». « Dans le domaine d’Internet, la langue espagnole ne dispose pas encore de l’espace qu’elle mérite », a déploré M. Villanueva. Par cette initiative, « nous voulons dénoncer cela et faire quelque chose pour corriger cet état indésirable », a-t-il conclu.

Le quotidien El País, qui revient en détail sur le projet, précise qu’un comité du centre d’étude cervantin de Alcala de Henares, ville de naissance de Cervantes, près de Madrid, est chargé de vérifier que le texte lu dans les vidéos mises en ligne correspond bien au texte du passage attribué et que la diction du lecteur n’altère pas la signification du texte. Rien de plus. Il n’y aura pas de sélection en fonction de l’accent ou de l’origine du lecteur. « La lecture pourra s’étendre à toute forme d’expression : langue des signes, chanson, illustration, bande-son…« , écrit le quotidien espagnol. Il faudra seulement dans ce cas que la lecture inclue des sous-titres en espagnol par le biais de l’outil mis à la disposition par YouTube.

Les premières vidéos commençaient à être mises en ligne jeudi 30 septembre au soir.

Source le . Monde.fr->http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/09/30/une-lecture-mondiale-de-don-quichotte-sur-youtube_1418546_3214.html]