FLE/FLS : « La fable » un dossier L@ngues_en_ligne du CNDP

mardi 2 novembre 2010
 Laure PESKINE

Le CNDP propose sur son site, dans un complément au TDC n° 1003 du 1er novembre 2010 , dans la collection l@ngues_en_ligne : « La fable », un dossier accompagné de fiches d’activités pédagogiques en français pour les niveaux école, collège et lycée.

La fable

La fable est née en Grèce, avec Ésope, et en Orient, avec l’Indien Pilpay. Si de nombreux auteurs l’ont pratiquée, elle a trouvé en Jean de La Fontaine au XVIIe siècle, un maître inégalé, qui a su tisser ensemble ces sources multiples. Ses Fables, qui mettent le plus souvent en scène des animaux afin de mieux parler aux hommes de leurs travers, relèvent à la fois du jeu mondain, du récit édifiant et de la satire sociale et politique. Leur extraordinaire succès a été consolidé au cours des siècles suivants par l’école, qui en a fait l’un des piliers de son enseignement. Nombreux sont les artistes qui les ont illustrées.

Primaire / A1
Une fable de La Fontaine

Dans cette séquence pédagogique, on lit et on entend une fable de Jean de La Fontaine, « Le Corbeau et le Renard » et après avoir travaillé sur le vocabulaire des animaux, on lit et on illustre une autre fable du même auteur.

Collège / A2 - B1
Les animaux fabuleux

Dans cette séquence pédagogique, on découvre les fables de Jean de La Fontaine, on analyse les différents ingrédients de la fable, on lit une fable moderne, « La Mouche et la crème » de P.Gamarra et on s’exerce à son tour à la rédaction d’une fable.

Lycée / B1 - B2
La fable à travers les siècles

Dans cette séquence pédagogique, on découvre la fable et le plaisir d’écrire et de lire à travers différents auteurs, de l’Antiquité (Esope) à nos jours (Pierre Perret, Yak Ravais), en passant naturellement par le XVIIème siècle et en prenant l’exemple de « La Cigale et la Fourmi » de Jean de La Fontaine. On s’interroge enfin sur l’utilité de ce genre littéraire d’hier à aujourd’hui.