La note du président - N°4/2010 des Langues Modernes, par Jean-Yves Petitgirard

mardi 21 décembre 2010

Le salon Educatec-Educatice a fermé ses portes le vendredi 26 novembre dernier. Nous y avons tenu un stand gracieusement offert par les organisateurs en échange d’une annonce sur notre site et dans le n° 3-2010 des Langues Modernes. Au nom de l’APLV, merci aux responsables de cette manifestation. De tels événements nous permettent de nous faire connaître et de rencontrer un certain nombre de collègues qui, pour quelques-uns, décident d’adhérer à notre association ; et puis c’est aussi l’occasion de rencontrer des professionnels du domaine de la formation, notamment des éditeurs avec qui nous pouvons nouer des contacts en vue d’éventuels encarts publicitaires dans notre revue Les Langues Modernes ou sur notre site. Nous renouvellerons cette opération pour le salon Expolangues 2011 (du 3 au 6 février 2011),
avec un rôle un peu plus actif car nous organisons, en partenariat avec l’Étudiant, deux tables rondes qui seront animées par Emmanuel Davidenkoff : l’une sur « Les langues dans l’enseignement primaire » l’autre sur « La place des langues vivantes au baccalauréat » (voir la rubrique « Vie de l’Association » à la fin de ce numéro).

L’Assemblée Générale du 27 novembre 2010 a donc adopté les nouveaux statuts ainsi qu’un règlement intérieur dont l’objectif est de régler au quotidien le fonctionnement de notre association. Ces modifications devenaient nécessaires du fait de la difficulté de plus en plus grande à faire « vivre » nos Régionales. Et puis l’impact grandissant des technologies de l’information et de la communication nous obligent à revoir notre organisation.

2011 s’annonce riche en manifestations de toutes sortes. Dès le début d’année, après l’élection du nouveau bureau issu des élections de l’Assemblée Générale de novembre, nous avons prévu une rencontre avec diverses associations afin, à la fois, d’échanger sur les difficultés des uns et des autres, mais aussi de voir quelles actions communes nous pourrions mettre en place.
La commission « Baccalauréat » a commencé ses travaux, à l’initiative de Michel Morel. L’objectif est de déboucher sur des propositions concrètes quant à notre conception d’un nouveau baccalauréat en langues, s’appuyant sur nos convictions et aussi sur la nécessaire prise en compte de la réforme des lycées organisée autour de l’introduction des groupes de niveaux de compétences. Nous ferons bien entendu connaître les conclusions de cette réflexion à travers nos organes de diffusion, mais aussi directement au Ministre.

Le projet REAL (Réseau Européen de Professeurs de Langues) a déjà été évoqué dans nos différents comptes rendus. Il est le fruit de la volonté de la Commission Européenne de soutenir une fédération européenne de professeurs de langues. Nous avons été présents dès le début, à partir du simple constat que dans ce genre de projet il vaut mieux être à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ce projet se termine en novembre 2011. Tout au long de son existence, cinq séminaires devaient être mis en place, avec pour objectif de faire connaître le projet, de participer à la formation continue des enseignants de langues en Europe, et de former les cadres des associations de professeurs de langues en lien avec le montage de projets européens. Le dernier séminaire sera organisé par l’APLV. Il se tiendra à l’Université Stendhal de Grenoble du 24 au 28 août 2011. Le thème en sera « Le CECRL : de la théorie à la pratique ». Il devrait être éligible à des bourses Comenius, ce qui veut dire que ceux d’entre vous intéressés par ce séminaire pourraient être pris en charge financièrement. Consultez notre site pour toutes informations complémentaires.

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, et une bonne et heureuse année 2011 !

Jean-Yves Petitgirard