Palmarès 2010 des Premières Supérieures LSH langues vivantes

mardi 18 janvier 2011
 Michel MOREL

« Quels lycées offrent les meilleures chances de réussite aux grandes écoles ? Notre classement 2011 [sic] vous répond pour chaque filière de prépa littéraire (lettres A/L, lettres B/L, ENS-LSH) », a-t-on écrit en guise d’introduction.

À question mal posée, réponse peu convaincante.

En effet, le classement est basé sur le taux de réussite d’élèves qui ont été sévèrement sélectionnés à l’entrée en classe préparatoire, plus sévèrement, parce qu’ils sont les plus demandés, dans les établissements à la réputation bien établie. Rien ne dit que les admis des lycées figurant en tête du classement n’auraient pas connu le même succès s’ils avaient étudié dans les autres et, inversement, un candidat refusé provenant d’un lycée moins bien classé n’aurait peut-être pas eu plus de succès dans un établissement mieux placé.
C’est pourquoi on ne peut affirmer que les derniers établissements de la liste offrent moins de chances de réussite que les premiers, pour reprendre les termes de la question. Et on a ce paradoxe : le classement serait peut-être significatif s’il n’était jamais publié, car en le publiant, on contribue à renforcer l’attractivité des premiers établissements.

Quant aux évolutions, les auteurs de l’article font eux-mêmes remarquer que, « compte tenu du faible pourcentage général d’intégrés, » elles « peuvent n’être dues qu’au succès – ou à l’échec – d’un ou deux élèves ! »

Alors, quel est l’intérêt de ce classement ?
M.M.

Lire l’article


Site de L’Étudiant