Italien : « L’autoportrait », un dossier L@ngues_en_ligne du CNDP

jeudi 10 mars 2011

Le CNDP propose sur son site, dans un complément au TDC n° 1007 du 15 janvier 2011 un dossier accompagné de fiches d’activités pédagogiques en italien pour les niveaux primaire, collège et lycée.

Quel peintre n’a pas cédé à la tentation de se représenter ? Exercice de virtuosité technique, signe d’une promotion sociale, expression d’une interrogation métaphysique, l’autoportrait est aussi, est d’abord, une quête commune à tous les hommes : celle de son identité .

Primaire / A1 - A2 (6e)

Fare l’autoritratto alla maniera di Modigliani

Dans ce dossier pédagogique, on découvre la technique du portrait de Amedeo Modigliani, on réalise son propre autoportrait en équipe, on apprend et on chante une comptine, on construit sa carte d’identité, en aboutissant à une galerie d’autoportraits pour jouer aux devinettes sur l’identité.

Collège / A2 - B1

Autoritratto di un regista, Nanni Moretti e della sua generazione

Dans ce dossier pédagogique, on découvre l’œuvre cinématographique de Nanni Moretti et son personnage principal, Michele Apicella, alter ego de lui-même, ses goûts, ses activités et sa vision sur sa génération. On élabore et on joue des dialogues présentant ses activités préférées, ses passions et ses goûts, on écrit une page de journal intime et enfin on réalise un court-métrage présentant un autoportrait filmé de la classe .

Lycée / B1 - B2

L’autoritratto nell’opera di Caravaggio

Dans ce dossier pédagogique, on découvre l’œuvre et la vie tourmentée d’un peintre inclassable tel que Michelangelo Merisi de Caravage dont la prise de position éthique et artistique sur la représentation du réel va bouleverser la conception de la peinture en son temps.

C’est en apprenant à décrire ses autoportraits et en les comparant qu’on réalise une enquête tentant de reconstituer le sens philosophique à attribuer à ses autoportraits et de trouver le fil directeur biographique d’une série d’autoportraits qui se constitue comme un questionnement continu sur la propre mort du peintre.

On réalise ensuite une mosaïque d’autoportraits photographiques et textuels des élèves qui contribuent chacun par une production personnelle à la formulation d’une conception de la vie à partager et à interpréter.


Langues en ligne