« Les enseignants de chinois non natifs dans l’éducation secondaire en France. Trajectoires, représentations, identités, profils ». Thèse de doctorat de Changying SHU (mars 2011)

jeudi 2 juin 2011

Résumé

Cette thèse s’inscrit dans le domaine de la didactique des langues et cultures. Nous avons mené une observation sur un groupe d’enseignants français enseignant ou ayant enseigné le chinois dans le secondaire. La particularité de ces sujets consiste en ce qu’ils enseignent une langue et une culture distantes dont ils ne sont pas natifs. Notre intérêt s’est porté sur leurs trajectoires, leurs représentations de l’objet - la langue et la culture chinoises - et leurs représentations de soi, ainsi que leurs représentations dans le regard de l’autre, à leur sentiment d’identités culturelles de différents niveaux (identités individuelle, collective, familiale, sociale), à leurs profils cognitifs. Nous avons porté un regard, en écoutant les sujets, sur leur monde psychologique et cognitif en rapport avec leur parcours du chinois. L’objectif a été d’observer comment la trajectoire, les représentations, le profil cognitif et la personnalité du professeur de chinois non natif s’intègrent dans leur enseignement.
Pour réaliser cette étude, nous avons interviewé quarante enseignants de chinois. Une seconde campagne d’interviews auprès de dix enseignants d’anglais a été effectuée pour obtenir certains points de référence et vérifier certaines hypothèses.

Mots clés : enseignants de langue non natifs ; langue et culture distantes ; trajectoire ; représentations sociales ; identités culturelles ; profils cognitifs ; entretien semi-directif ; analyse du contenu

Table des Matières

PREMIERE PARTIE

LE PAYSAGE EN EVOLUTION DE L’ENSEIGNEMENT DU CHINOIS ET DES
ENSEIGNANTS DE CHINOIS EN FRANCE

CHAPITRE 1
LE CHINOIS DANS LE SYSTÈME DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET AU SEIN DE LA DISCIPLINE DES LANGUES VIVANTES EN FRANCE
1.1 L’évolution de l’enseignement secondaire et du travail d’enseignant
1.2 L’enseignement des langues vivantes
1.3 Le chinois dans le système de l’enseignement des langues
Conclusion

CHAPITRE 2
L’ENSEIGNEMENT DU CHINOIS, QUEL CHINOIS ?
2.1 La signification et l’historique de la « langue commune chinoise », dite le « mandarin »
2.2 Diversité des parlers locaux en Chine
2.3 Chinois écrit et chinois parlé
2.4 Chinois classique et chinois moderne
Conclusion

CHAPITRE 3
IMAGES ET REPRÉSENTATIONS DE LA CHINE : BREF APERÇU
3.1 Avant l’arrivée des voyageurs occidentaux : empire prospère ignoré du monde occidental
3.2 La Chine dans la description des missionnaires jésuites
3.3 Dans la pensée des Lumières
3.3.1 Dans le débat intellectuel et la pensée philosophique
3.3.2 L’art « chinoisant » ; la « Chinoiserie » dans la vie des Européens
3.4 Au XIXe siècle : l’époque coloniale
3.5 Le début du XXe siècle : la Chine assujettie à l’Occident
3.6 Entre 1912 et 1949 : l’époque de transformation et de reconstruction
3.7 La figure de Mao et le monde communiste
3.8 A partir des années quatre-vingts du XXe siècle : la Chine s’éveille
3.9 Depuis plus d’une décennie : la Chine, une des premières puissances
économiques mondiales
Conclusion

CHAPITRE 4
RENOUVELLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ CHINOISE EN FRANCE ET SON INFLUENCE SUR L’IMAGE DE LA CHINE
4.1 Les Chinois en France, quels Chinois ?
4.2 Les composantes classiques de la communauté chinoise et leurs valeurs
culturelles
4.3 La nouvelle génération des Chinois en France
Conclusion

CHAPITRE 5
ÉVOLUTION DE L’ENSEIGNEMENT DU CHINOIS DU SECOND DEGRÉ ET DE LA CONDITION DES ENSEIGNANTS
5.1 La naissance de l’enseignement du chinois dans le secondaire
5.1.1 L’expérience du lycée Montgeron
5.1.2 Depuis 1958
5.2 Le statut et l’image de la discipline en évolution
5.3 Evolution de l’enseignement
5.3.1 Evolution quantitative
5.3.1.1 Effectifs d’élèves
5.3.1.2 Cartographie
5.3.1.3 Nombre d’enseignants
5.3.1.4 Les concours
5.3.1.5 Statut de la discipline
5.3.2 Evolution qualitative
5.3.2.1 Construction de la discipline
5.3.2.2 Perfectionnement pédagogique .
5.3.2.3 Diversification des apprenants et de leurs objectifs
5.3.2.4 Nouveautés
5.4 La condition, les enjeux et perspectives
5.4.1 Les enseignants de chinois non natifs et leur condition
5.4.2 Enjeux et perspectives
Conclusion

DEUXIEME PARTIE

CADRE THEORIQUE ET METHODOLOGIE

CHAPITRE 6
CADRE THÉORIQUE
6.1 Trajectoire
6.1.1 Définition
6.1.2 Conditions de la trajectoire : capital hérité et capital individuel
6.1.2.1 « Capital culturel »
6.1.2.2 « Capital social »
6.1.2.3 Capital individuel
6.1.3 Méthodes d’étude de la trajectoire
6.2 Représentations sociales et identités
6.2.1 La notion de « représentations sociales »
6.2.2 Objets d’étude des représentations sociales
6.2.3 Les méthodes d’études des représentations sociales
6.2.4 La notion de l’identité
6.2.5 Regard de l’autre dans l’identité
6.2.6 La sérénité et la crise d’identité
6.2.7 Questions de recherche dans l’étude des identités
6.3 Identité culturelle
6.3.1 Culture
6.3.2 Différence culturelle
6.3.3 Acculturation
6.3.4 Interculturalité : plaisir ou souffrance
6.3.5 Identités culturelles
6.4 Représentations de l’étranger et identités de l’enseignant de langue
6.4.1 Représentations de l’étranger
6.4.2 Représentations de l’étranger en classe de langue
6.4.3 Identités de l’enseignant de langue non natif
6.5 Style cognitif : profils auditif et visuel
6.5.1 Raymond Lafontaine
6.5.2 Antoine de la Garanderie
Conclusion

CHAPITRE 7
MÉTHODOLOGIE
7.1 Méthodes du recueil de données
7.1.1 Autobiographie, histoire de vie
7.1.2 Entretien.
7.1.2.1 Entretien semi-directif
7.1.2.2 Technique de l’entretien ..
7.1.3 Approche quantitative et approche qualitative
7.2 Constitution du corpus
7.2.1 Questions
7.2.2 L’échantillonnage
7.2.3 Les interviews
7.2.4 La transcription .
7.2.5 Traitements et analyses des données
7.2.5.1 Les lectures du corpus
7.2.5.2 L’analyse des données
7.3 Problèmes et difficultés

TROISIÈME PARTIE

ANALYSE DU CORPUS ET RÉSULTATS : ENSEIGNANTS DE CHINOIS NON NATIFS

CHAPITRE 8
TRAJECTOIRES DES ENSEIGNANTS DE CHINOIS NON NATIFS
8.1 Facteurs préparatifs et conditionnels des trajectoires
8.1.1 « Capital hérité »
8.1.2 La logique entre le « capital hérité » et le capital personnel
8.1.3 Quelques traits individuels en rapport avec la langue et la culture chinoises
8.1.3.1 Orientations disciplinaires
8.1.3.2 Recherche de l’altérité, désir du lointain
8.1.3.3 Construction de la personne
8.2 Trajectoire professionnelle
8.2.1 Parcours universitaire, l’étape préprofessionnelle
8.2.1.1 Parcours universitaire : processus du cheminement personnel et professionnel
8.2.1.2 La configuration du parcours : les modalités et le processus d’accès au
chinois dans la trajectoire, les représentations de la langue
8.2.1.3 La configuration du parcours : les profils cognitifs
8.2.2 Cheminement vers l’enseignement du chinois
8.2.2.1 L’attrait pour le métier
8.2.2.2 Rapport au savoir
8.2.2.3 Influence d’une personne modèle
8.2.2.4 Contexte personnel et transitions
8.2.3 Effets de génération
8.2.3.1 Parcours de l’apprentissage
8.2.3.2 Orientation professionnelle
Conclusion : Le chinois dans la trajectoire des ECNN

CHAPITRE 9
REPRÉSENTATIONS ET IDENTITÉS DES ENSEIGNANTS DE CHINOIS NON NATIFS ET DE LA LANGUE ET DE LA CULTURE CHINOISE
9.1 Les identités des ECNN
9.1.1 Sentiment d’identité et état d’identité
9.1.1.1 Sentiment d’identité
9.1.1.2 État d’identité
9.1.2 Représentations de soi et identité individuelle
9.1.3 Identités collectives
9.1.3.1 Identités groupales
9.1.3.2 Identité culturelle sociale
9.1.4 D’autres identités
9.2 Représentations de la LCC
9.2.1 Représentations initiales
9.2.1.1 Les sources des représentations initiales
9.2.1.2 les représentations initiales de la LCC
Image de la langue et de la culture
Caractéristiques de la langue
9.2.2 Représentations établies
9.2.2.1 Des représentations initiales aux représentations établies
9.2.2.2 Le « noyau central » des représentations de la LCC
9.3 Le regard de l’autre
9.3.1 Dans le regard de l’entourage francophone
9.3.1.1 Interroger la motivation
9.3.1.2 Evolution de la représentation de la LCC
9.3.1.3 L’aspect invariant des représentations de la LCC
9.3.1.4 Attitude des sujets face à cette interrogation : le feed-back du regard de
l’autre
9.3.1.5 L’attitude de l’entourage vis-à-vis du choix du chinois et le changement de cette attitude
9.3.2 Dans le regard de la catégorie « Chinois »
9.3.2.1 Inclusion
9.3.2.2 Exclusion
9.3.3 Caractéristiques du regard de l’autre
9.3.3.1 Simplificateur
9.3.3.2 « Faible capacité d’identification »
9.3.3.3 Hétérogénéité du regard de l’autre
9.3.3.4 Le regard de l’autre : référent identitaire
Conclusion

CHAPITRE 10
RAPPORT DES ENSEIGNANTS DE CHINOIS NON NATIFS À LA DISCIPLINE
10.1 Rapport à la langue
10.1.1 La vision des ECNN sur la langue
10.1.1.1 Une langue « très différente » et « plus difficile »
10.1.1.2 Le chinois est « facile »
10.1.1.3 Particularités et exigences
10.1.2 Rôle des ECNN en rapport au chinois : transmetteur, diffuseur
10.1.3 Représentations de la langue chinoise pour les ECNN
10.1.3.1 Influence du « chinois » : la langue ou la culture ?
10.1.3.2 Représentation de la langue
L’entretien de la langue : occupation majeure, plaisir intellectuel, ou obligation
professionnelle
Acquisition spirituelle : la philosophie de la langue
Un rapport affectif
Rapport psychologique : l’auto-valorisation
10.2 Rapport à l’écriture chinoise
10.2.1 Impacts cognitifs de l’écriture
10.2.2 L’écriture, l’élément préféré de la langue
10.2.3 Avantages et/ou inconvénients particuliers en rapport avec l’écriture
10.3 Rapport à la culture, influence de la culture
10.3.1 Rôle en rapport à la culture : agent de représentations de la Chine
10.3.2 Moyens de contact avec la culture
10.3.2.1 Se rendre en Chine
10.3.2.2 Avoir des natifs dans le cercle de fréquentation
10.3.2.3 Pratiquer des activités culturelles
10.3.3 L’influence de la culture
10.3.3.1 Modalités d’influence
10.3.3.2 Attitudes et stratégies
10.3.3.3 Rechercher la source
10.3.3.4 Les effets de l’influence : prise de distance avec la culture maternelle
10.3.4 Quelques angles concrets
10.3.4.1 Nom chinois
10.3.4.2 Cuisine chinoise
L’exécution : pratique culinaire .
La consommation : pratique alimentaire
10.3.4.3 Le Nouvel An chinois
Conclusion

CHAPITRE 11
L’ÉTAT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANT ET LEUR RAPPORT AU MÉTIER
11.1 L’environnement de la discipline et des ECNN
11.1.1 Une discipline mise à part ?
11.1.1.1 Traitement favorable
11.1.1.2 Traitement défavorable
11.1.2 Conditions des enseignants
11.1.2.1 Avantages
11.1.2.2 Inconvénients
11.1.2.3 Les avantages et les inconvénients : une dialectique
11.2 Situation personnelle dans le métier
11.2.1 Moments de crise et d’usure
11.2.1.1 Situation du système
11.2.1.2 Epuisement du « savoir à enseigner »
11.2.1.3 Isolement
11.2.2 La vie professionnelle
11.2.2.1 Belles années
11.2.2.2 Un mot pour décrire le rapport au travail
11.2.2.3 Plaisir
11.2.2.4 Regret
11.2.2.5 « Est-ce que vous re-choisiriez l’enseignement du chinois ? »
Conclusion

QUATRIÈME PARTIE

APPROCHE COMPARATIVE : ENSEIGNANTS DE CHINOIS NON NATIFS ET
ENSEIGNANTS D’ANGLAIS NON NATIFS

CHAPITRE 12
PARCOURS ET TRAJECTOIRES
12.1 Quelques éléments conditionnels
12.1.1 Bagage linguistique et contexte social
12.1.2 Vecteurs de représentations de l’anglais
12.1.3 Images et représentations de l’anglais
12.2 Traits personnels
12.2.1 Orientation disciplinaire
12.2.1.1 Disciplines performantes dans le secondaire
12.2.1.2 Parcours universitaire
12.2.2 Recherche de la différence et recherche de la proximité
12.2.2.1 Tentation pour les langues distantes
12.2.2.2 L’attrait pour certains traits de la langue anglaise
12.2.2.3 L’influence de la langue et de la culture : contact avec la différence
Conclusion

CHAPITRE 13
RAPPORTS A LA DISCIPLINE ET LA VIE PROFESSIONNELLE
13.1 Rapports à la discipline .
13.1.1 Influence de l’anglais
13.1.2 Quelques angles concrets : en contraste avec les enseignants de chinois
13.1.2.1 Nom anglophone
13.1.2.2 Cuisine anglaise
13.1.2.3 Fêtes anglo-saxonnes
13.2 La situation de la discipline
13.2.1 Avantages d’un enseignant d’anglais
13.2.2 Les inconvénients de la condition d’un enseignant d’anglais
13.2.3
Comparaison

CONCLUSION  : LES RÉSULTATS DE L’APPROCHE COMPARATIVE

CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE
OUVRAGES
ARTICLES ET REVUES
ANNEXES
Glossaire
Lexique
Table des matières

Volume 1 (420 pages) : Thèse Volume 2  : Corpus (400 pages)
PDF - 3.1 Mo
« Les enseignants de chinois non natifs dans l’éducation secondaire en France. Trajectoires, représentations, identités, profils ».
Thèse de doctorat. Changying SHU.
PDF - 4.8 Mo
Transcription des interviews.
Thèse de doctorat. Changying SHU.
PDF - 44.5 ko
Conditions d’utilisation de la thèse de Changying SHU