« Parler sa langue maternelle est vital », un article du quotidien australien « The Australian »

mercredi 1er juin 2011
 Laure PESKINE

Le site Sororo (Pour que vivent les langues du monde) nous signale cet article du quotidien The Australian.

Cet article du quotidien australien présente le livre Radical hope où l’avocat australien Noel Pearson, qui milite pour les droits des Aborigènes, développe l’idée selon laquelle la maîtrise de l’anglais n’est pas la seule condition de réussite pour les Aborigènes d’Australie : la maîtrise des langues aborigènes est tout aussi vitale, et leur reconnaissance capitale, pour que ces populations qui endurent tous les maux liés à la déculturation retrouvent l’espoir.

Lire l’article du site Sorosoro.