Arrêtés du 22 juillet 2011 relatifs aux épreuves du baccalauréat à compter de la session 2013

vendredi 2 septembre 2011
 Michel MOREL

Les arrêtés peuvent être consultés sur le site de Légifrance :

- pour le baccalauréat général ;

- pour le baccalauréat technologique.

On notera que les compétences en LV1 et 2 sont évaluées à l’écrit et à l’oral dans toutes les séries, y compris en STL où la LV2 restera facultative jusqu’en 2017.
L’évaluation de l’oral sera « effectuée en cours d’année ».
L’expression choisie ainsi que les corrections apportées dans le second arrêté cité indiquent clairement que cette évaluation de l’oral ne se fera pas en « CCF », avec une épreuve ponctuelle, mais en contrôle continu. C’est ce que semble confirmer l’lA-IPR Coordinatrice de l’académie de Grenoble pour les LVE, dans un document qui a été mis en ligne au mois d’août et qu’il est possible de télécharger ici.

Cela va à l’encontre du principe de l’anonymat auquel sont attachés les professeurs et que l’APLV a dernièrement soutenu lors de son audience au ministère du 12 mai dernier.
(voir le compte rendu de cette audience et le rappel des positions de l’APLV)

On pourra regretter que la répartition des points entre l’écrit et l’oral ne soit pas précisée par ces textes.

Dans la série L, en littérature étrangère en langue étrangère est prévue une épreuve orale d’une durée de 10 minutes et affectée du coefficient 1, ce qui pourra étonner ceux qui voyaient dans cet enseignement l’un des moyens de faire de cette série « une série d’excellence pour les langues »  [1].