Les Langues Modernes n° 3/2011 : « La formation des enseignants du premier degré »

vendredi 23 septembre 2011

Numéro coordonné par Martine Kervran

« Éditorial  », par Marie-Pascale Hamez et Bernard Delahousse [Revue, et site en accès libre]
« Clin d’œil », par Benoît Cliquet [Revue, et site en accès libre]
« La note du Président », par Jean-Yves Petitgirard [Revue, et site en accès libre]

Introduction : « Enjeux et défis de la « mastérisation » » par Martine Kervran et Brigitte Gruson

[Revue]

« La « mastérisation » et la formation des enseignants du premier degré en didactique de l’anglais » par Anne-Marie Voise

[Revue]
Résumé
Cette contribution a pour objet de faire émerger les besoins en formation des maîtres du premier degré qu’impliquent la mise en place des nouveaux masters des métiers de l’enseignement et la génréralisation d’une langue vivante (ici l’anglais) dès le début de l’école élémentaire (cours préparatoire). Elle s’attache à proposer des contenus de formation illustrant quelques unes des articulations apprentissage-enseignement-formation-recherche.

Mots-clés : caractéristiques phonologiques – Compétence culturelle – Transposition didactique – Reliance – Progressivité des apprentissages

« Gérer des contextes professionnels pluriels : quelle formation ? » par Michèle Valentin-Foucard, Sandra Vannarath et Michèle Madiot

[Revue]

« La recherche dans les masters de formation des professeurs des écoles » par Michèle Catroux

[Revue]
Résumé
La mastérisation de la formation des enseignants du primaire comprend une initiation à la recherche destinée à ouvrir un espace de questionnement et de réflexion propice au développement de savoirs pour enseigner. Sa mise en œuvre suscite de nombreuses interrogations : comment développer les savoirs et compétences nécessaires à l’exercice du métier d’enseignant et les savoirs de type universitaire ? Comment mettre en synergie deux logiques de formation : l’alternance et le modèle du patricien réfléchi, construisant une posture réflexive.

Mots-clés : masters, formation des enseignants, savoirs théoriques, compétences profesionnelles
Keywords  : masters, teacher training, professional knowledge, professional skills

« Accueillir un élève allophone à l’école primaire » par Jean-Marie Frisa

[Revue]
Résumé
Le français, langue utilisée à l’école sur le territoire national, n’est pas toujours la langue maternelle des élèves. Si l’on s’intéresse aux langues à l’école primaire, on ne doit pas occulter cette réalité que l’on peut synthétiser sous les termes de Français Langue Seconde et de Français Langue de Scolarisation. On ne peut également ignorer tous ces élèves « potentiellement » bilingues ou plurilingues.
Accueillir un élève allophone dans sa classe ordinaire, gérer une classe de maternelle avec beaucoup d’élèves non francophones ou encore enseigner en classe d’initiation nécessitent des savoirs et des compétences professionnelles propres à l’enseignement du FLS. Les besoins en formation initiale ou continue sont importants et trop rarement proposés par les IUFM ou les Universités. Ce sont souvent les CASNAV (centres académiques pour la scolarisation des nouveaux arrivants et enfants du voyage) qui ont la tâche de former, dans l’urgence, les enseignants concernés.
Après une présentation des réalités rencontrées dans les écoles (typologie d’élèves et réseau linguistique de l’enfant bilingue) et une définition du français de scolarisation, cet article propose une réflexion sur les formations à mettre en place sur ce thème auprès des enseignants. Ces propositions émanent en grande partie du terrain (demandes les plus fréquentes des équipes pédagogiques rencontrées lors des formations organisées par le CASNAV).

Mots-clés : Français langue seconde, français langue de scolarisation, élève allophone, bilinguisme, plurilinguisme, classe d’initiation, Casnav

« État des lieux de la formation en langues des nouveaux enseignants » par Françoise Barnes et Valérie Le Meur

[Revue]
Résumé
Dans le nouveau cadre de la mastérisation et des nouvelles modalités de titularisation des enseignants du premier et du second degrés qui imposent l’obtention d‘un CLES 2 , nous tenterons, à travers cet article, de mettre en évidence l’inadéquation des compétences évaluées par cette certification avec les besoins des enseignants sur le terrain et tout particulièrement dans le premier degré. L’une des solutions serait, selon nous, la mise en place d’un CLES Enseignement (CLES E).

Mots-clés : Formation, Classe, Langues Vivantes Etrangères (LVE), Certification en Langues de l’Enseignement Supérieur (CLES), Cadre Commun de Référence pour les Langues (CECRL), Didactique, Masterisation, Institut Universitaire de Formation pour les Maîtres ( IUFM)

« Langue-culture maternelle / langue-culture étrangère : mutualiser la formation des enseignants » par Françoise Bonnet-Falandry

[Revue]
Résumé
Cet article est une réflexion sur l’intérêt et la manière de tirer parti de la formation initiale, en français, des futurs enseignants, pour appuyer une réflexion sur l’apprentissage et l’enseignement d’une LVE dès le cycle 3. Il ne s’agit pas de pallier l’absence de formation en langue désormais instituée mais de compléter une formation en maîtrise des compétences langagières qui est indispensable à qui veut enseigner une langue à quelque niveau que ce soit et dont les modalités restent donc à ré-inventer.

« Impacts d’une « mise en situation active » en formation » par Christine Clemens-Corbi

[Revue]
Résumé
Les langues vivantes sont une discipline jeune à l’école primaire ; beaucoup de maîtres se sentent démunis face à cette obligation d’enseignement et se demandent que faire et comment faire. Cette question de l’inhibition du pouvoir d’agir chez les maîtres devant enseigner l’anglais intéresse notre recherche. En formation continue, nous nous posons la question de savoir en quoi une démarche de « mise en situation active » dans une langue totalement inconnue des stagiaires semble être un instrument du développement de leur pouvoir d’agir et un outil contribuant à développer sa confiance en soi spécifique ?

Mots-clés : Langues Vivantes Étrangères à l’école primaire - Ergonomie de l’activité - Formation des maîtres polyvalents – Pouvoir d’agir - Mise en situation active - Sentiment d’auto efficacité personnelle
Keywords  : Foreign language in primary school - Ergonomics activity - Training of polyvalent teachers – be able to act - active overview- self-efficacy

« L’enseignant du premier degré porteur de projets plurilingues et interculturels : un dispositif de formation initiale pluridimensionnel à l’essai » par Severine Behra, Dominique Macaire et Claude Normand

[ Article supplémentaire en accès réservé sur le site ]
Résumé
Après avoir réfléchi aux enjeux de la formation initiale des enseignants de langues dans le premier degré, l’iufm de Lorraine adossé à la réflexion scientifique d’un laboratoire de recherche, le CRAPEL, a développé et expérimenté un dispositif pluridimensionnel innovant alliant polyvalence et spécialisation. Ont été mis en avant la réflexion croisée autour de nouveaux paradigmes comme le plurilinguisme, mais aussi les apprentissages mutuels, l’auto-direction, l’ouverture internationale, l’accompagnement réflexif des formateurs et des étudiants, la prise en compte des contextes socio-économiques.

Mots-clés : formation des enseignants, auto-direction, plurilinguisme, interculturalité
Keywords  : teacher education, self direction, multilinguism, interculturality

« Former les futurs enseignants du primaire à une approche plurilingue – recherches sur une première expérience dans le cadre des nouveaux masters » par Isabelle Audras, Karine Benali, Michel Candelier, Livia Goletto, Gina Ioannitou et Françoise Leclaire

[ Article supplémentaire en accès réservé sur le site ]

« Les langues-cultures dans le master MESFC : une levée progressive des représentations-obstacles » par Jeanny Prat

[ Article supplémentaire en accès réservé sur le site ]
Résumé
Le nouveau Master « Métiers de l’Enseignement Scolaire, de la Formation et de la Culture », est à Lyon porté par l’IUFM au sein de son université de rattachement, Lyon 1, et co-habilité avec les trois autres universités de la région. Du fait de la disparition de l’épreuve en langue au nouveau concours PE, l’intégration des langues-cultures dans ce Master n’allait pas de soi. Elle a nécessité la levée progressive d’un certain nombre de représentations-obstacles pour aboutir à une mise en parcours professionnalisant des étudiant(e)s, sur les deux années du Master, dans une trajectoire orientée métier (enseignement, mais aussi autres métiers de l’éducation, recherche).

Mots-clés : enseignement, langues-cultures, Master, parcours, primaire, professionnalisation

Keywords  : course of study, languages and cultures education, M.A., primary education, professionalisation, teaching

Hors-thème

« De l’oral à l’écrit : l’approche phonographique » par Isabelle Kross

[Revue]
Résumé : En raison des systèmes non congruents de la langue française, des erreurs ‘typiques’ de débutant en FLE s’installent aussi bien au niveau de la phonie qu’au niveau de la graphie. La méthode phonographique a pour but de pallier ces difficultés. Grâce à l’éveil de la conscience prosodique, phonétique et phonologique de la langue française, cette méthode apporte une base de connaissances aidant à développer toutes les compétences demandées par le CECRL.

Mots-clés : phonétique, phonologie, orthographe
Keywords  : phonetics, phonology, orthography

Comptes rendus de lecture

« Marching Band. Fanfares universitaires et élections américaines. Ensemble pédagogique du Scérén créé à partir du documentaire de Claude Miller » par Bernadette Grandcolas

[Revue]

« L’acquisition de la grammaire du français, langue étrangère, sous la direction de Daniel Véronique » par Zeinab Olleik

[Revue]

Max Rouquette et le renouveau de la poésie occitane, coordonné par Philippe Gardy et Marie-Jeanne Verny » par Patrice Roques

[Revue]

Le web 2.0 en classe de langue. Une réflexion théorique et des activités pratiques pour faire le point, de Christian Ollivier et Laurent Puren » par Élisabeth Lansel

[Revue]


Pour s’abonner aux Langues Modernes

Pour commander le numéro à l’unité.