Éditorial des « Langues Modernes » n° 4/2011, par Marie-Pascale Hamez et Bernard Delahousse, rédacteurs en chef

mercredi 21 décembre 2011

Depuis les années 1970, les déclarations des instances internationales appellent les acteurs de l’éducation à s’intéresser aux grands problèmes de l’environnement. La conférence des Nations-Unies à Stockholm est la première à annoncer, en juin 1972, qu’il est essentiel de dispenser un enseignement sur les questions d’environnement aux jeunes générations aussi bien qu’aux adultes. La conférence de Rio en 1992, de Kyoto (1997) et celle de Johannesburg (2002) abondent dans ce sens. Par ailleurs en 1987, le rapport Brundtland [1] introduit le terme de « développement durable » qui s’intègre progressivement dans les programmes scolaires français. On voit en effet y apparaître successivement les notions de « pédagogie de l’environnement », d’« éducation à l’environnement » et récemment d’« éducation à l’environnement et au développement durable ». Pour témoigner de la richesse des expériences pédagogiques menées sur ce thème en classe de langues, ce numéro des Langues Modernes présente un éventail de récits et d’analyses d’activités conduites dans l’enseignement secondaire et à l’université, en France et hors de France.

Comme le précise en introduction, Bernard Delahousse [2], coordinateur du dossier de ce numéro, les contributions portent essentiellement sur les apports mutuels du thème environnemental et de l’enseignement et de l’apprentissage des langues-cultures, sur la diversité des activités de classe possibles et sur les démarches privilégiées.
Nous proposons en hors-thème un article qui ne l’est pas tout à fait. Antoine Galindo y présente en effet comme cas particulier d’un apprentissage des langues, où l’environnement et le développement durable ont une place cruciale, les spécificités de l’enseignement agricole.
Enfin, vous trouverez en dernière page les tarifs 2012 pour l’adhésion à l’APLV et l’abonnement aux Langues Modernes. Si vous n’avez pas opté pour le prélèvement automatique, pensez à renouveler votre adhésion et/ou abonnement dès le mois de janvier. Merci d’avance.

Bonne lecture et bonnes fêtes de fin d’année !


[1Officiellement intitulé Notre avenir à tous, ce rapport a été rédigé par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement de l’Organisation des Nations Unies, présidée par Mme Gro Harlem Brundtland (Norvège).

[2En tant que Rédactrice en chef des Langues Modernes, je remercie chaleureusement Bernard Delahousse d’avoir coordonné ce dossier, lourde tâche qui s’ajoute à celles qu’il assure en tant que Rédacteur en chef adjoint.


51/130
130/130
35/130
19/130
7/130
7/130
13/130
12/130
68/130
9/130
14/130
12/130
25/130
34/130
7/130
19/130
10/130
7/130
7/130
21/130
42/130
23/130
22/130
8/130
7/130
17/130
7/130
8/130
7/130
31/130
17/130
32/130
23/130
12/130
8/130
14/130
16/130
19/130
23/130
9/130
15/130
10/130
8/130
16/130
54/130
20/130
10/130
19/130
7/130
10/130