« Salute » : film documentaire de Matt Norman sur les Jeux Olympiques de 1968

lundi 23 juillet 2012
 Laure PESKINE

Peter Norman, sprinter australien, cinq fois champion d’Australie, doit sa renommée à sa médaille d’argent sur 200 mètres lors des Jeux olympiques d’été de 1968 à Mexico. L’or et le bronze avaient été attribués respectivement aux Américains Tommie Smith et John Carlos. Sur le podium, lors de l’hymne américain, Smith et Carlos, s’étaient illustrés en levant un poing ganté de noir pour protester contre le racisme et plus précisément la condition du peuple noir aux États-Unis. Les deux hommes avaient été exclus des Jeux pour ce geste.
Norman avait clairement soutenu les deux athlètes noirs en portant un badge de soutien à leur cause (Olympic Project for Human Rights), lui-même étant contre la politique de l’Australie blanche. Il reçut un avertissement de la responsable de l’équipe australienne mais put rester à Mexico. Les autorités sportives australiennes l’ignorèrent par la suite. [1]

Le film documentaire Salute a été réalisé par le cinéaste Matt Norman, le neveu de Peter Norman.

Le dossier de Film Education replace le documentaire dans le contexte de la lutte pour les droits civiques des années 60.