Les Langues Modernes n°3/2012 : « L’« autonomie » en langues : processus et dispositifs d’apprentissage »

jeudi 27 septembre 2012

Numéro coordonné par Monica Masperi

« Éditorial » par Marie-Pascale Hamez et Bernard Delahousse [Revue, et site en accès libre]
« Clin d’œil » par Benoît Cliquet [Revue, et site en accès libre]
« La note du Président » par Jean-Marc Delagneau [Revue, et site en accès libre]

Introduction par Monica Masperi

[Revue]

« Scénario pédagogique responsabilisant : une aide au processus d’autonomisation » par Elsa Chachkine

[Revue]
Résumé
Nous décrivons dans cet article le scénario pédagogique d’une
formation en FLE dont un des objectifs est de responsabiliser les
étudiants dans leurs apprentissages. Bien que contraignant, le scénario permet aux étudiants de jouer des rôles dans lesquels ils exercent leur sens des responsabilités, ce qui agit sur leur sentiment d’autoefficacité. En cela, le scénario participe au processus d’autonomisation des étudiants.

Mots-clés : responsabilité, autonomisation, autodirection, autoefficacité, FLE, FAD.
Keywords  : responsability, autonomisation, self-directed learning, self-efficiency, French language, E-learning

« Autonomie dans une formation hybride : qu’en dit l’apprenant ? » par Elke Nissen

[Revue]
Résumé
Une formation hybride combine les modalités distantielle et présentielle pour des raisons pédagogiques, et surtout de flexibilité pour l’apprenant. Mais la responsabilisation qui en découle convient-elle vraiment aux apprenants ? Cet article explore quels apport chacune des modalités fournit pour que les apprenants puissent être des acteurs autonomes dans leur formation, mais aussi quelles difficultés persistent pour eux. Il met en lumière la grande diversité qui existe entre les apprenants, en ce qui concerne leur envie et leur capacité à être autonomes, voire à apprendre à être autonomes.

Mots-clés : formation hybride, autonomie, apprenant, distantiel, présentiel, Lansad
Keywords  : blended learning, learner autonomy, face-to-face, at a distance, languages for specialists of other disciplines

« Autoévaluer l’autonomie d’apprentissage : un modèle dynamique » par Maria Giovanna Tassinari

[Revue, Annexes sur le site ]
Résumé
Une définition opérationnelle de l’autonomie est censée pouvoir aider les apprenants et les enseignants impliqués dans des processus d’autonomisation. C’est la raison pour laquelle mon projet de doctorat propose un modèle dynamique d’autonomie qui rend compte des compétences et des stratégies des apprenants. Dans ce modèle interagissent plusieurs dimensions : actionnelle, cognitive et métacognitive, motivationnelle et affective, sociale. Grâce à ses descripteurs, ce modèle est un outil pour la réflexion et l’autoévaluation ainsi que pour le développement des stratégies d’apprentissage.

Mots-clés : Autonomie, autoévaluation, apprentissage autodirigé, conseil
Keywords  : Learner autonomy, self-assessment, evaluation, self-directed learning, language advising

« Les interventions tutorales dans un dispositif de formation à distance » par Frédéric Entenmann et Jean-Jacques Quintin

[Revue ]
Résumé
Nous nous proposons, dans cet article, de questionner le rôle et les effets des interventions tutorales dans un contexte de formation à distance via Internet qui privilégie, dans ses fondamentaux, une forte prise d’autonomie de la part de l’apprenant. Les résultats montrent que la dimension socio-affective des interventions tutorales semble avoir eu un effet important sur la perception des bénéfices que les étudiants ont retirés de la formation, en termes de compétences langagières mais aussi de motivation, de confiance ou de sentiment d’efficacité personnelle.

Mots-clés : Apprentissage en autonomie, autonomie guidée, remédiation en langues, tutorat en ligne, soutien socio-affectif.
Keywords  : Independent learning, guided autonomy, remedial language course, online tutoring, social-emotional support.

« Guider l’autonomie par les forums de discussions électroniques » par Nathalie Gettliffe, Julie Dittel et Anne Delhaye

[Revue, Annexes sur le site ]
Résumé
Un parcours organisé autour de forums de discussions électroniques a été ajouté à un dispositif hybride (en ligne/présentiel) d’un centre de ressources en langues afin d’aider des étudiants de niveau B2 en anglais à mieux cerner les différentes facettes d’un apprentissage en autonomie dans ce centre. Les contributions des étudiants sur les forums de discussions électroniques ainsi que leurs réponses à un questionnaire permettent d’avancer que le parcours permet à ces derniers d’élargir leurs représentations initiales concernant l’autonomie mais que le parcours gagnerait à être modifié afin de développer davantage la réflexivité des étudiants concernant leurs stratégies d’apprentissage.

Mots-clés : Forums de discussions électroniques ; réflexivité ; auto-apprentissages ; centre de ressources en langues
Keywords  : Electronic bulletin boards ; reflexive thinking ; autonomous learning ; language centers

« Apprentissage autonome : du savoir à la compétence pragmatique » par Isabelle Puozzo Capron et René Barioni

[Revue]
Résumé
Si l’autonomie est l’un des enjeux déclarés de l’école, sa concrétisation dans l’action didactique mérite d’être encore approfondie en langue. Cet article vise à présenter un dispositif créatif, réalisé dans l’optique de permettre aux élèves de conduire une expérience active de maîtrise, et qui est censé jouer un rôle d’étayage afin que l’enseignant n’intervienne pas dans le passage du savoir acquis à la compétence. Ce dispositif est analysé par le biais de la théorie pour en montrer le potentiel, mais aussi les limites.

Mots-clés : dispositif, créativité, expérience active de maîtrise, situation adidactique, autonomie.

« Autonomie d’apprentissage de langues en CRL : voie unique ou chemins multiples ? » par Anne Chateau et Sophie Bailly

[Revue, Annexes sur le site ]
Résumé
Le thème de l’autonomie de l’apprenant est devenu depuis une trentaine d’années un des paradigmes incontournables en matière d’apprentissage des langues (Benson, 2011 ; Gremmo, 2009). Si les publications les plus récentes se focalisent pour la plupart sur l’autonomie proposée dans le cadre de dispositifs impliquant généralement les TICE et n’impliquant pas forcément de lieux de présence conjointe pour les différents acteurs de ces dispositifs, les centres de ressources en langues (Crls) sont néanmoins toujours un des endroits privilégiés où l’autonomie des apprenants peut s’exercer. Le paradigme de l’autonomie défendu dans les Crls implique-t-il pour autant un mode de fonctionnement unique imposé dans tous les centres et à tous les apprenants ? L’objectif de cet article est tout d’abord de faire le point sur les pratiques existantes, telles qu’exprimées à travers des publications récentes, puis, à travers l’étude d’un cas précis, de rendre compte des différentes manières qu’ont les institutions et les enseignants d’intégrer le Crl en tant qu’outil aux formations en langues. Celles-ci semblent liées à différentes conceptions de la notion d’autonomie.

Mots-clés : Autonomie – centre de ressources en langues
Keywords  : Autonomy – Language centres

« Le CRL : un espace privilégié pour aller vers l’autonomie » par Annick Rivens Mompean

[Revue]
Résumé
Le Centre de Ressources en Langues s’appuie sur un apprentissage en autoformation visant l’autonomie des apprenants. Nous proposons, à partir de l’expérience acquise au CRL de l’Université Lille 3, de faire le point sur les modalités qui permettent la mise en œuvre de l’autonomie : ressources, accompagnement, espace pédagogique et pratiques langagières en ligne… Nous verrons comment s’articulent les différents éléments du dispositif qui permettent d’aller vers l’autonomie d’apprentissage.

Mots-clés : autoformation, autonomie, centre de ressources en langues, dispositif d’apprentissage, accompagnement.
Keywords  : self-learning, autonomy, language centre, learning environment, tutoring.

« Autonomiser l’enseignant de FLE pour autonomiser l’apprenant, en Lettonie » par Jonathan Durandin

[ Article supplémentaire en accès réservé sur le site ]
Résumé
Le développement du paradigme d’autonomisation des apprenants-locuteurs-citoyens peut laisser les enseignants de langues étrangères dans la perplexité. Cet article s’attache à expliquer ce phénomène et à l’illustrer, notamment à travers les résultats d’une recherche qualitative sur la représentation que les enseignants de FLE à l’université en Lettonie ont de l’autonomisation des apprenants. De là, sont proposées des pistes de réflexion sur une formation des enseignants à l’interaction et, ainsi, à leur propre autonomisation pour, éventuellement, leur permettre d’autonomiser les apprenants.

Mots-clés : autonomisation de l’apprenant-citoyen, autonomisation de l’enseignant, facilitation de l’apprentissage, représentations sociales, rapports enseignant-apprenant, philologie modernisée, formation par l’interaction.
Keywords  : learner-citizen’s empowerment, teacher’s empowerment, learning facilitation, social representations, teacher-learner relations, modernized philology, training through interaction.

Matière à discussion

« La construction de l’autonomie : une révolution conceptuelle » par Patrick Chambaretaud

[Revue]
Résumé
L’enseignement des langues au secondaire ne peut répondre aux nouvelles injonctions institutionnelles - nées de l’adoption du CECRL, qu’en abandonnant l’horizon culturel d’un savoir reposant sur le paradigme de la maîtrise constitutif de son histoire et de son identité. Prenant en compte les acquis de la didactique des langues, il doit donner un statut à l’erreur, à l’essai, au vécu et au contexte d’enseignement, afin de permettre à l’individu apprenant de se construire dans un espace de recherche autonome, un espace intermédiaire entre non-savoir et savoir.

Mots-clés : savoir, contexte, erreur, maîtrise, représentations, règles
Keywords  : knowledge, context, mistake, mastery, picturing, rules

Hors-thème

« Écrire une nouvelle et la faire publier » par Pascale Abdelkhirane

[Revue]
Résumé
Il s’agit, dans cet article, de présenter une expérience originale menée depuis plusieurs années avec des élèves en classe de Seconde pour les conduire à enrichir leur culture de la littérature anglo-saxonne, à s’exprimer en anglais, tant à l’écrit qu’à l’oral puis à « professionnaliser » ces acquis grâce à un travail autour des métiers du livre et à la publication de nouvelles écrites par eux en anglais. Ce projet permet aux élèves de se rendre compte que ce que l’on apprend au lycée est un moyen de communication directement exploitable dans leur vie quotidienne. Toutes les compétences requises par le CECRL sont mises en place et évaluées dans une séquence pédagogique proposée au cours du 2ème trimestre de l’année de Seconde qui aboutit à la publication d’un vrai livre qui restera un témoignage de ce qu’ils ont été capables de produire.

Mots-clés : écriture, nouvelles, travail de groupe, processus d’édition
Keywords  : writing, short stories, groupwork, publishing process

Livres reçus par Marie Heimburger

Vie de lʼassociation


Pour s’abonner aux Langues Modernes

Pour commander le numéro à l’unité.