Les langues vivantes à la session 2013 du baccalauréat - Urgence ! - Pétition en ligne

vendredi 12 octobre 2012

L’APLV a rencontré les conseillers du ministre le 3 juillet 2012 au sujet des nouvelles épreuves du baccalauréat qui doivent entrer en vigueur en 2013. On trouvera le compte rendu de cette entrevue sur notre site.
Un document écrit a été envoyé le 24 juillet à ces mêmes conseillers et à l’inspection générale de langues, document par lequel nous proposions des aménagements pour la prochaine session. En effet, la plupart des épreuves nous paraissaient mal définies et susceptibles d’engendrer inégalités et injustices.

Parmi nos demandes insistantes figurait la fourniture, pour chaque langue et chaque série, de sujets zéro en LV1 et LV2, pour les épreuves écrites et de compréhension de l’oral, avec les grilles d’évaluation critériée correspondantes. À ce jour rien n’a été publié, il semblerait même que les professeurs se heurtent à un refus de les fournir.

Au moment où vient d’être publié le rapport sur la refondation de l’école publique, où l’on souligne que « de fortes inégalités marquent aujourd’hui le système éducatif français » (p. 11), où l’on affirme que « les réformes doivent être mieux préparées, selon un processus participatif, associant les acteurs de terrain, personnels comme institutionnels » (p. 29), rapport qui se conclut par la proposition de « mettre à disposition des enseignants une banque d’exercices d’évaluation en ligne pour les aider dans le suivi des progrès de leurs élèves » (p. 50), il serait paradoxal qu’on diffère plus longtemps d’accéder à cette demande de sujets zéro, lesquels ont toujours été fournis dans le passé, même pour des réformes de moindre ampleur.

Sans renoncer aux revendications exprimées dans le document cité, entre autres celles concernant les grilles d’évaluation de l’oral, l’APLV décide de lancer une pétition demandant la fourniture d’urgence de sujets zéro. Ce serait, dans l’immédiat, un minimum de la part de l’institution.

Nous précisons que cette pétition ne se substitue pas à la pétition SNES-APLV Langues vivantes : « Stop aux dérives », lancée en février 2012 et qui est encore d’actualité. Nous appelons ceux qui ne l’ont pas encore fait à la signer aussi.

Texte de la pétition

Afin que puissent être levées, au moins en partie, les ambigüités et la confusion qu’ils rencontrent dans les textes officiels régissant les nouvelles épreuves de langues du baccalauréat, ainsi que dans les informations ou instructions qui leur sont transmises oralement, les professeurs de langues soussignés demandent la fourniture d’urgence de sujets zéro pour les épreuves écrites et de compréhension de l’oral, pour chaque langue et chaque série, de LV1 et LV2, sujets accompagnés des grilles d’évaluation critériée correspondantes.

Cette pétition a le soutien de :
- La Société des Langues Néo-Latines (SLNL)
- L’Association de Développement de l’Allemand en France (ADEAF)

Télécharger le texte de la pétition pour affichage et diffusion.

Word - 24.5 ko
Les langues vivantes à la session 2013 du baccalauréat - Urgence !
Format.doc
PDF - 56.5 ko
Les langues vivantes à la session 2013 du baccalauréat - Urgence !
Format.pdf

Pour signer la pétition