Éditorial 3/2006, par Astrid Guillaume, Rédactrice en chef des Langues Modernes

Langues Modernes 3/2006 - Les débuts de l’enseignant de langue
dimanche 24 septembre 2006

par Astrid GUILLAUME, Rédactrice en chef

Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, on n’oublie pas ses 1ères années d’enseignement, mais il est évidemment plus douloureux ou problématique de les évoquer quand elles ont été difficiles. Du petit chef de section, de département ou d’établissement qui exerce son pouvoir sur les jeunes arrivants aux collègues pervers qui se gardent bien de fournir les informations essentielles ou à l’inverse en colportent de mauvaises, la qualité des relations humaines entre collègues s’avère déterminante dans l’intégration du jeune (ou nouvel) enseignant. Un jeune collègue bien accueilli au sein d’une équipe pédagogique prête à répondre à ses questions et angoisses fera face plus efficacement à des situations complexes qu’un néo-titulaire qui doit dévier les coups bas des collègues...
En janvier 2006, l’APLV a organisé des journées d’études à Angers sur les 1ères années d’enseignements du professeur de langue. Les membres de l’APLV présents à Angers ont été bouleversés par la détresse exprimée par certains jeunes enseignants : exercices de pouvoir de la part de la hiérarchie, absence de soutien et d’informations, déphasage entre la formation et le terrain, classes trop difficiles à gérer, déracinement géographique, désillusions, dépressions, le fossé entre l’image que nos jeunes collègues se faisaient du métier d’enseignant et la réalité est profond.
Ce numéro des Langues Modernes, coordonné par Pascal Lenoir, et les articles publiés sur le nouveau site www.APLV-LanguesModernes.org présentent différents points de vue d’enseignants, retraités, en activité depuis plusieurs années et débutants, et de nombreuses solutions pour faire face aux situations les plus complexes, dans le secondaire comme dans le supérieur. L’APLV, grâce à la diversité générationnelle et l’expérience de ses membres, est également en mesure d’apporter un soutien efficace aux jeunes enseignants et ne manquera pas de le faire dans les mois et années qui viennent, par le biais de ses publications, de rencontres et de son nouveau site www.APLV-LanguesModernes.org, sur lequel des forums d’échanges pourront être animés et des informations pratiques publiées sur les sujets qui préoccupent les jeunes collègues.

Bienvenue à Marie-Pascale HAMEZ de l’Université de Lille 3, nouveau membre du comité de lecture des Langues Modernes, et responsable d’une nouvelle rubrique consacrée à l’enseignement du FLE/FLS sur le site www.APLV-LanguesModernes.org.