Éditorial des « Langues Modernes » n° 1/2013, par Marie-Pascale Hamez et Bernard Delahousse, rédacteurs en chef

lundi 25 mars 2013

La grammaire dont traite ce numéro est une « grammaire d’enseignement » au sens où l’entend Jean-Pierre Cuq [1], c’est-à-dire « une activité pédagogique dont l’objectif vise, à travers l’étude des règles caractéristiques de la langue, l’art de parler et d’écrire correctement » (Cuq, 2003, p. 118). Il s’agit ici non pas de traiter de « l’explication grammaticale », comme ce fut le cas dans le numéro 1-1997 des Langues Modernes, mais de faire découvrir le fonctionnement de la langue en contexte, de la faire utiliser aussi, bref de la faire vivre, afin que l’apprenant soit en condition de se l’approprier réellement.

Les articles du dossier, remarquablement coordonné par Jean-Marc Delagneau, président de l’APLV, permettent d’aborder la question de l’enseignement de la grammaire dans un contexte francophone d’enseignement spécifique : celui du secteur LANSAD (Langues pour Spécialistes d’Autres Disciplines), secteur qui s’est installé et développé depuis une bonne dizaine d’années dans l’enseignement supérieur, sur les pas de ce que l’on appelait jusqu’alors « les langues de spécialité », qui ont fourni le thème de plusieurs numéros de la revue, dont le n° 1-2005.

Deux articles hors thème enrichissent ce numéro. Dans la première contribution, Virginie Privas-Bréauté analyse comment le jeu dramatique peut être un dispositif de consolidation des compétences en langue anglaise dans le cadre de la formation de futurs enseignants. Le deuxième article, signé Émilie Magnat et Françoise Raby, traite, quant à lui, de la conscience phonologique en anglais L2 à l’école primaire.

Quant à la vie de l’APLV, vous pouvez vous tenir informé en téléchargeant le compte rendu de la réunion du Conseil d’Administration du 12 janvier 2013 dans l’espace adhérent du site. N’hésitez pas à contacter les membres élus des différentes instances pour réagir et formuler des propositions.

Par ailleurs, nous profitons de cet éditorial pour vous inciter à répondre aux appels à contributions aux dossiers des Langues Modernes publiés sur notre site et à proposer des comptes rendus de lecture ou articles varia. Enfin, nous profitons de ce premier numéro de l’année pour remercier très chaleureusement Benoît Cliquet, le dessinateur des Langues Modernes qui nous accompagne depuis plus de sept ans et met en scène avec toujours autant de brio notre quotidien d’enseignant…


[1CUQ, Jean-Pierre (2003), Dictionnaire de didactique du français langue étrangère et seconde, CLE International, Paris.