Pourquoi l’épreuve au bac de compréhension des langues vivantes est-elle critiquée ? sur France Inter le 20 mai 2013

mardi 21 mai 2013

La question du jour du 6/7 de France Inter revient sur la façon dont s’est déroulée cette épreuve.

« … Les enseignants estiment qu’ils sont livrés à eux-mêmes pour créer des sujets. De plus, ils évaluent parfois leurs propres élèves.

L’UNL, la principale organisation lycéenne, estime même qu’il y a plein d’endroits où cela s’est mal passé, justement parce que les professeurs corrigent souvent leurs propres élèves et que les sujets sont plus ou moins difficiles. Pour l’UNL, le bac n’a plus sa valeur nationale et anonyme.

Un point de vue partagé par l’Association des professeurs de langues vivantes qui juge que la grande variété de dates pour passer l’examen ne met pas tous les élèves dans les mêmes conditions. L’association pointe également le flou sur les contours de l’épreuve… »

À réécouter en podcast sur France Inter :
http://www.franceinter.fr/emission-la-question-du-jour-pourquoi-lepreuve-au-bac-de-comprehension-des-langues-vivantes-creee-en

Voir aussi :
Le vice-président de l’APLV interviewé à propos du bac 2013 sur France INFO

Le bac 2013 sur le site de l’APLV :
- Épreuves de langues vivantes du baccalauréat : remarques et propositions de l’APLV pour la session 2013
- Compte rendu de l’audience de l’APLV au Ministère du 3 juillet 2012 sur le baccalauréat 2013
- Compte rendu et analyse de l’audience de l’APLV au Ministère du 23 novembre 2012 sur le baccalauréat 2013