Éditorial des « Langues Modernes » n° 2/2013, par Marie-Pascale Hamez et Bernard Delahousse, rédacteurs en chef

lundi 10 juin 2013

Médium riche et diversifié, incluant un ensemble de formes cinématographiques dites « image par image », dessin animé compris, le cinéma d’animation, longtemps considéré comme un genre mineur restreint au monde de l’enfance, séduit à présent un public de plus en plus large et est, indéniablement, le foyer majeur de la créativité audiovisuelle. Aussi ancien que le cinéma lui-même, genre artistique dynamique et créatif, il ne recrée pas le mouvement mais le fait naître à partir d’une très riche variété d’images animées, de techniques, des plus simples aux plus complexes : animation d’objets, marionnettes, utilisation du sable, du café, de la pâte à modeler, papier découpé, dessin sur papier, peinture sur verre, écran d’épingles, pixellisation, animation par ordinateur …

Qu’ils soient courts, moyens ou longs métrages, les films d’animation et les images animées font jaillir des émotions, offrent au spectateur le plaisir de s’évader dans l’imaginaire ou de se plonger au cœur du réel. En tant que tels, ce sont des documents authentiques diversifiés et adaptés à la variété des publics apprenant une langue vivante.
Coordonné avec brio et passion par Claude Keller et Marie Heimburger, le dossier de ce numéro comporte une introduction riche et dense qui dresse un panorama du cinéma d’animation ainsi que huit articles présentant des récits et analyses d’activités et de tâches menées à partir d’images animées en classe de langues vivantes.
L’article hors thème est publié sur notre site APLV-LanguesModernes.org. Claire Griffin nous parle aussi de cinéma et s’intéresse dans sa contribution aux stigmates éphémères du professeur d’anglais « natif » dans le film LOL® de Lisa Azuelos ; elle nous livre une analyse sémiotique de deux séquences tournées dans une salle de classe.

La rubrique C’était il y a intitulée « Il y a 25 ans dans Les Langues Modernes : le dessin animé » et tenue par Francis Wallet, est également consultable sur notre site. L’auteur fait référence à l’un de ses articles paru dans le n° 1-1984 des LM coécrit avec Niguel Quayle et titré « Quelques remarques sur l’utilisation d’un dessin animé ».

Enfin, à la fin de ce numéro, la rubrique « Vie de l’Association » présente un appel à candidatures pour le renouvellement du Conseil d’Administration de l’APLV. Plus que jamais, notre association a besoin de la participation active et de l’énergie de chacun de ses membres. Amis adhérents qui souhaitez agir avec et pour votre association, n’hésitez pas à présenter votre candidature !


50/130
130/130
35/130
16/130
7/130
7/130
13/130
12/130
68/130
9/130
14/130
12/130
25/130
35/130
7/130
19/130
10/130
7/130
7/130
21/130
41/130
23/130
22/130
7/130
7/130
17/130
7/130
8/130
31/130
19/130
32/130
23/130
12/130
9/130
14/130
16/130
17/130
24/130
10/130
15/130
10/130
8/130
16/130
54/130
20/130
7/130
10/130
19/130
7/130
10/130