« L’anglais à l’école élémentaire : analyse didactique de l’articulation entre la langue et la culture » - Thèse de doctorat de Carole Le Hénaff

mercredi 19 février 2014

Thèse de doctorat en sciences de l’éducation soutenue le 24 septembre 2013 à l’université de Rennes 2 sous la direction de Brigitte Gruson et de Gérard Sensevy

Plan :
Première partie : l’évolution du contexte institutionnel de l’enseignement des langues à l’école primaire, la place de la culture dans l’enseignement des langues, la présentation du cadre théorique de la thèse (la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique, TACD)

Deuxième partie : l’analyse de séances d’anglais en CM1-CM2, à travers le prisme de la TACD

Troisième partie : l’analyse d’un questionnaire administré à 108 professeurs des écoles sur leurs pratiques de l’enseignement des langues

Quatrième partie : la mise en œuvre d’un projet sur l’étude d’un roman en anglais par des élèves de CM1-CM2, Fantastic Mr Fox (Roald Dahl, 1970)

Annexes en fin de document.

Présentation :
La recherche présentée s’appuie sur l’analyse de séances d’anglais dans des classes de CM1 et de CM2, avec pour focale particulière l’articulation entre langue et culture. Carole Le Hénaff y étudie des extraits de transcriptions de séances d’anglais filmées, ayant eu lieu dans des classes « ordinaires » et dans une classe travaillant en visioconférence avec l’Angleterre. Dans ses analyses, elle fait essentiellement usage des outils théoriques issus de la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique. La recherche laisse entrevoir un état des lieux particulièrement marqué par la dissociation entre la langue et la culture et le choix de la culture-objet. Du côté des productions des élèves, les analyses de Carole Le Hénaff montrent que les élèves sont souvent limités à un modèle de production sous forme de contrats de « répétition » et de « production de phrases complètes correctes » (Gruson, 2006). Face à ces constats, Carole Le Hénaff propose de laisser plus de place à des contrats « de tolérance à l’ambiguïté » et « d’ajustement à l’interlocuteur ». Dans sa thèse, elle analyse également un questionnaire renseigné par 108 professeurs des écoles qui porte sur leur profil professionnel et leurs pratiques de classes les plus répandues. Elle prolonge son étude par la mise en place et l’analyse d’un projet en CM1-CM2, autour de l’étude du roman « Fantastique Maître Renard » de Roald Dahl. Les fiches de préparation de la séquence et des séances sont dans les annexes en intégralité.

Mots-clés : école élémentaire, langue, culture, didactique, Théorie de l’Action Conjointe en Didactique (TACD), ingénierie

PDF - 3.6 Mo
L’anglais à l’école élémentaire : analyse didactique de l’articulation entre la langue et la culture »
Thèse de doctorat de Carole Le Hénaff