Une pétition pour l’enseignement de l’arabe dans le service public

vendredi 11 juillet 2014

Une pétition pour l’enseignement de l’arabe dans le service public.

L’APLV soutient cette pétition qui a été mise en ligne par Joseph Dichy (secrétaire général du CIDEA) et Pierre-Louis Reymond, président de l’AFDA.

En dépit d’engagements répétés, l’enseignement de l’arabe dans le service public reste dans une situation d’abandon. Pour l’avenir de notre culture et de nos échanges, et pour celui de la francophonie, l’absence d’une offre d’enseignement cohérente risque d’avoir un coût élevé.


Signer la pétition