Éditorial des « Langues Modernes » n° 3/2014, par Marie-Pascale Hamez, rédactrice en chef

lundi 6 octobre 2014

L’innovation numérique a pris peu à peu de l’ampleur en classe de langues, comme en témoignent de nombreux événements et manifestations : Cyber-Langues, les Forums des enseignants innovants organisés par le Café pédagogique, les Journées de l’innovation initiées par la Direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) ainsi que les colloques, congrès et séminaires [1] consacrés à l’usage des TICE dans le secteur éducatif. Ce numéro invite à une réflexion sur l’enseignement de l’écriture avec le numérique en classe de langues.

Coordonné par Élisabeth Lansel et moi-même, le dossier offre six articles, essentiellement des récits et analyses d’expériences pédagogiques autour du thème de l’écriture avec le numérique. Il retiendra, nous l’espérons, l’attention des enseignants de langues vivantes et celle des chercheurs en didactique, intéressés par le concept et les pratiques d’écriture numérique en milieu éducatif.

Nous proposons également un article varia qui ne l’est pas tout à fait, puisqu’il est consacré aux SMS et à l’apprentissage de l’écrit en français langue seconde.

Ce numéro 3-2014 des Langues Modernes est le dernier que j’édite en tant que Rédactrice en chef. Parvenue en fin de mandat, je remercie très chaleureusement les membres du Comité de lecture des LM et du Conseil d’Administration de l’APLV de leur confiance, de leur investissement et de leur soutien. Ce fut une aventure éditoriale formatrice, exigeante – en raison du rythme des parutions - riche en rencontres et extrêmement intéressante.

C’est avec grand plaisir que je passe le relais à Pascal Lenoir (Université d’Angers) désormais Rédacteur en chef des Langues Modernes, assisté d’Élisabeth Lansel (Académie de Lille), de Roselyne Mogin-Martin (Université d’Angers) et de Jean-Marc Delagneau (Université du Havre). Une équipe engagée dans l’enseignement des langues, la recherche, la formation des enseignants de LV mais aussi... passionnée d’édition. Je témoigne toute ma gratitude à Bernard Delahousse (rédacteur en chef des Langues Modernes de 2007 à 2010) dont j’ai pu bénéficier de l’expérience, aux fidèles responsables de rubriques des LM, Francis Wallet (rubrique « C’était .. il y a ... »), Benoît Cliquet (dessin d’humour) et Gilbert Huguet (rubrique « Livres reçus ») ainsi qu’aux responsables du site APLV-LanguesModernes (Laure Peskine, Michel Morel et Ulrich Hermann) qui assurent inlassablement, depuis plusieurs années, la promotion des LM en ligne. Je remercie également tous les coordinateurs de numéros avec lesquels j’ai eu le plaisir de collaborer et d’échanger durant ces quatre dernières années.

Enfin, courant novembre 2014, les adhérents auront l’opportunité de renouveler partiellement le Conseil d’Administration de l’APLV. La liste des candidats et le bulletin de vote sont publiés sur notre site. Un rendez-vous à ne pas manquer : l’APLV sera présente au salon Educatec-Educatice qui aura lieu à Paris les 26, 27 et 28 novembre 2014.

Soyez nombreux, adhérents et non-adhérents, à participer à ces rencontres !


[1Séminaire « Enseigner l’écriture numérique » organisée le 4 avril 2012 à l’Université de Technologie de Compiègne dans le cadre du projet PRECIP (Pratiques d’Ecriture Interactive en Picardie).