Numéro 4/2006 - La Bande Dessinée

jeudi 21 décembre 2006

Ci-dessous ne se trouvent que les résumés des articles.
Tous les articles de ce numéro, qu’ils aient été publiés à l’origine dans la revue papier ou sur le site, sont publiés dans l’espace abonnés du site et donc accessibles à tous ceux ayant un abonnement en cours aux Langues Modernes.


coordonné par Marie-Pascale HAMEZ
Éditorial, par Astrid GUILLAUME
La Note du président, par Sylvestre VANUXEM
Clin d’oeil, par Benoît CLIQUET : La Bande Dessinée

Introduction du dossier,

par Marie-Pascale HAMEZ,, Département d’Enseignement du Français à l’International, Université Lille 3, Équipe d’accueil Théodile, EA 1764.

Capables de grands succès populaires et de créations artistiques majeures, les fumetti italiens, les comic books américains, les mangas japonais ou encore la bande dessinée européenne bénéficient désormais d’une reconnaissance culturelle certaine. La bande dessinée a aujourd’hui sa place dans les principales finalités de l’enseignement des langues : accès aux contenus culturels, entraînement à la communication dans les langues-cultures cibles et aussi développement de l’esprit critique. À la fois support et objet d’apprentissage, elle peut être envisagée pour elle-même mais encore comme moyen dans l’acquisition de compétences communicatives à l’oral comme à l’écrit.

Max et Moritz, passeurs culturels ?

par Élisabeth LANSEL, professeur d’allemand au collège Frédéric Joliot-Curie,
Calonne-Ricouart, académie de Lille

Le 9ème art français, la bande dessinée, n’est que depuis peu de temps considéré comme un genre artistique en Allemagne. Dans les années 80 du siècle dernier, les bandes dessinées de Brösel, Ralf König, Walter Moers, Bernd Pfarr et Matthias Schultheiss s’adressent à un public adulte qui prend alors conscience de ce genre nouveau qui ne va cesser de s’épanouir ; certains auteurs allemands acquièrent même une renommée internationale (Ralf König). La BD allemande est donc jeune bien que les pays germanophones soient en réalité le berceau de la bande dessinée moderne (parution en 1833 de L’Histoire de M. Jabot du Genevois Rodolphe Töpffer ; en Allemagne, en 1845 de Drollige Geschichten und lustige Bilder für Kinder von 3-6 Jahren ou Struwwelpeter (à partir de la quatrième édition) de Heinrich Hoffmann et en 1865 de Max und Moritz de Wilhelm Busch).

Le Procès de Kafka en BD,

par Claire PELOSSE, professeur d’allemand, cité scolaire Baudelaire, Roubaix, académie
de Lille.

Le programme de Littérature de Terminale Littéraire, paru au B.O. n°13 du 25 mars 2004, annonçait, sous le domaine B intitulé « Langage verbal et images - Littérature et cinéma » l’oeuvre de Franz Kafka, Le Procès, à étudier en parallèle avec le film du même nom d’Orson Welles (1963). Comment, en tant que professeur d’allemand, ne pas se sentir concerné par cette oeuvre ? Il aurait été dommage de priver les
germanistes d’une confrontation avec le texte en langue allemande, aussi difficile que ce soit, pour des élèves souvent peu enclins à la lecture.

CDI et 9ème Art en anglais, quelles BD, quels romans graphiques ?

par Nicole GABET, ingénieur d’études, responsable de la Bibliothèque de l’U.F.R. Angellier, Université Lille 3.

Je vous propose, dans cette chronique, une sélection d’ouvrages en anglais, destinée à mettre en valeur les richesses de la littérature graphique américaine et anglaise, en distinguant les romans graphiques des bandes dessinées, ces dernières étant « tout public » alors que les premiers ne le sont pas ; sera souligné et commenté l’intérêt culturel des albums exploitables en cours.

Apprendre l’anglais avec des bulles,

par Nicole GABET, ingénieur d’études, responsable de la Bibliothèque Angellier,
Université Charles-de-Gaulle - Lille 3 et Jean-François BROUTTIER, étudiant en Master de didactique des langues et des cultures, Université Charles-de-Gaulle - Lille 3 .

Nous proposons des pistes d’exploitations d’albums, de bandes ou de vignettes, organisées selon les compétences générales que l’élève devra acquérir au cours de sa scolarité, décrites sous forme de savoirs dans le Cadre européen commun de référence pour les langues.

Découvrir l’univers de Lupo Alberto au collège et au lycée,

par Alexandra MARTINEZ, professeure d’italien, Collège et lycée Victor Hugo, Paris

Les aventures de Lupo Alberto, un loup amoureux d’une poule « de bonne famille », datent des années 70 et racontent les amours illicites et contrariés des deux protagonistes, au sein de la ferme MacKenzie.

Voyage en Italie avec Corto Maltese,

par Philippe USSEGLIO, professeur d’italien, lycée régional Denis Diderot, Marseille

Communiquer en classe de langue, c’est, me semble-t-il, savoir utiliser pleinement la palette des sentiments, se l’approprier pour ouvrir devant soi ses propres perspectives de dialogue et de compréhension ; concept qui pourrait se résumer sous la forme suivante : l’idée d’empathie hante la communication !...

Créer une BD en classe de FLE,

par Marie-Pascale HAMEZ, enseignante FLE/FLS,
DEFI (Département d’enseignement du Français à l’International), Université Lille 3.

Ce compte-rendu retrace les différentes étapes d’un projet d’adaptation de conte en BD, projet interculturel visant le développement des compétences communicatives langagières d’un groupe d’étudiants allophones apprenant le français en tant que langue étrangère.

Impressions de lecture,

par Anna NOMINANIUK, étudiante allemande au DEFI (Département d’Enseignement du Français à l’International), Université Lille 3

Wir können ja Freunde bleiben ou « on peut toujours rester amis » de
Mawil est, à mon avis, une bande dessinée culturelle, drôle et intéressante.

Lire cette B.D. m`a beaucoup plu, parce que l’on peut s`identifier au personnage principal, Markus, même si on est une fille comme moi. Markus est un garçon, qui raconte ses histoires d`amour avec quatre filles. Malheureusement, il n’a jamais de chance : il rencontre toujours des problèmes avec les filles. À cause de sa timidité ou pour d’autres raisons.

Guides, catalogues et abécédaires pour la BD internationale,

par Marie-Pascale HAMEZ, enseignante FLE/FLS, DEFI, Université Lille 3.

Quelques boussoles pour se repérer dans les BD européennes : abécédaires, catalogues, dictionnaires et guides.

Articles du dossier en exclusivité sur le site

Outils BD pour la classe,

par Elisabeth LANSEL, Jean-François BROUTTIER et Marie-Pascale HAMEZ.

Exposition "Corto Maltese".

Travaux de la classe de Philippe USSEGLIO.
en accès libre

Hors-thème

Améliorer l’oral par l’expérience théâtrale, par Brigitte BASTIAT, PRCE d’anglais à l’Université de La Rochelle.

Dans le cadre de mon stage pratique de CAPES, j’ai mené une expérimentation dans ma classe de seconde du Lycée Dautet de La Rochelle de septembre 2004 à avril 2005, visant à stimuler la production orale par le biais de travail d’expression corporelle et de sketches. Je suis partie des constats suivants.

100 ans de publication
Être rédactrice en chef des Langues Modernes l’année des 100 ans, par Astrid GUILLAUME.

Comptes-rendus de lecture

L’enseignement de l’allemand XIX°-XXI° siècles de Monique Mombert (sld.), par Odile SCHNEIDER-MIZONY. professeur de linguistique allemande à l’université Marc Bloch, Strasbourg 2.

L’Apprentissage des langues à l’école : diversité des pratiques (2 vol.) de Dominique Delasalle (sld.), par Heather HILTON

----

Pour s’abonner aux Langues Modernes

Pour commander le numéro à l’unité.